Gilles Loiselle

homme politique canadien

Gilles Loiselle
Fonctions
Député à la Chambre des communes

(4 ans, 11 mois et 3 jours)
Élection 21 novembre 1988
Circonscription Langelier
Législature 34e
Groupe politique Progressiste-conservateur
Prédécesseur Michel Côté
Successeur Christiane Gagnon
Ministre des Finances

(4 mois et 10 jours)
Premier ministre Kim Campbell
Prédécesseur Don Mazankowski
Successeur Paul Martin
Président du Conseil du Trésor

(2 ans, 9 mois et 4 jours)
Premier ministre Brian Mulroney
Prédécesseur Robert de Cotret
Successeur James Stewart Edwards
Délégué général du Québec à Londres

(5 ans)
Prédécesseur Jean Fournier
Successeur Patrick Hyndman
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Ville-Marie (Canada)
Date de décès (à 93 ans)
Lieu de décès Montréal (Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti progressiste-conservateur du Canada
Diplômé de Université Laval
Profession Administrateur
Journaliste
Diplomate

Gilles Loiselle, né le à Ville-Marie et mort le à Montréal, est un administrateur, diplomate, fonctionnaire principal, journaliste et homme politique canadien originaire du Québec.

Biographie modifier

Né le à Ville-Marie dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue, Gilles Loiselle est diplômé du collège de Sudbury. Il est journaliste au Droit en 1954 jusqu'à 1956. Il est correspondant de Radio-Canada à Paris en 1965[réf. nécessaire] et participe à l'organisation de la visite du général de Gaulle au Québec en 1967. Il devient ensuite attaché de presse de la Délégation générale du Québec à Paris en 1968, nommé en . En 1971, il est consul général du Québec à Marseille. En 1972, nommé directeur général de la direction générale des communications gouvernementales du ministère des Communications. De 1977 à 1982, il est délégué général du Québec à Londres[1]. Il est plus tard député du Parti progressiste-conservateur du Canada dans la circonscription fédérale de Langelier en 1988. Il sert comme ministre d'État aux Finances de 1989 à 1993 et président du Conseil du Trésor de 1990 à 1993 dans le cabinet de Brian Mulroney, ainsi que ministre des Finances en 1993 dans le cabinet de Kim Campbell. Il est défait dans la nouvelle circonscription de Québec par la bloquiste Christiane Gagnon en 1993.

Il meurt le à Montréal[2],[3].

Notes et références modifier

  1. Liste des délégués généraux, sur le site du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec
  2. « L'ancien ministre fédéral des Finances Gilles Loiselle est décédé », sur TVA Nouvelles, (consulté le )
  3. « À la mémoire de Gilles Loiselle », sur Services commémoratifs Mont-Royal (consulté le )

Liens externes modifier