Gilberto Bosques

diplomate mexicain

Gilberto Bosques Saldívar, mieux connu sous le nom de Gilberto Bosques, né le dans l'État de Puebla et mort le à Mexico, est un diplomate mexicain.

Gilberto Bosques
Image dans Infobox.
Fonctions
Ambassadeur du Mexique au Portugal (d)
Ambassadeur du Mexique à Cuba (d)
Ambassadeur du Mexique en Suède (d)
Ambassadeur du Mexique en Finlande (d)
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 102 ans)
MexicoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Diplomate, militaire, journaliste, résistant, homme politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Conflits
Distinctions

BiographieModifier

Il participe à la révolution mexicaine.

Comme consul à Marseille pendant la Seconde Guerre mondiale sous l'occupation, Bosques a pris l'initiative de sauver des dizaines de milliers de Juifs et d'exilés républicains espagnols en empêchant leur déportation par l'émission de visas leur permettant d'émigrer au Mexique, comme l'ont fait dans des situations similaires deux autres consuls, i.e. le portugais Aristides de Sousa Mendes à Bordeaux et le japonais Chiune Sugihara à Kaunas . L'héroïsme de ce « Schindler mexicain » est resté méconnu une soixantaine d'années, et ce n'est que de manière posthume que ces faits lui ont donné une reconnaissance internationale.

PostéritéModifier

En 2010, un film documentaire réalisé par Lillian Liebermam, Visa al paraíso, a été produit au Mexique et en 2015. Sous l'influence de l'Association Solidarité Provence Amérique du Sud (ASPAS) qui avait présenté ce film pour la première fois en France, une plaque commémorative lui rendant hommage a été dévoilée à Marseille sur la place qui porte son nom et qui est située à proximité du siège du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, place Jules-Guesde[1].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Gérard Malgat (préf. Stéphane Hessel), Gilberto Bosques : La diplomatie au service de la liberté, Paris-Marseille (1939-1942), Marseille, L'atinoir, , 400 p. (ISBN 978-2-918112-33-4).

Liens externesModifier