Gilbert Stuart

peintre américain

Gilbert Stuart, né le à Saunderstown (Rhode Island) et mort le à Boston, est un peintre américain.

Gilbert Stuart
Gilbert Stuart Selfportrait.jpg
Gilbert Stuart, Autoportrait (vers 1778),
Newport, Redwood Library and Athenaeum (en).
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Gilbert Charles Stewart
Nationalité
Activité
Élève
Enfant
Jane Stuart (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il est connu pour ses portraits de personnalités américaines.

BiographieModifier

Gilbert Stuart est né à North Kingstown à Rhode Island où il a été baptisé du prénom « Stewart ». Son père, un immigré écossais, a construit et exploité une fabrique de tabac à priser.

Il a grandi dans la ville commerçante de Newport, où le portraitiste écossais itinérant, Cosmo Alexander (en) (1724-1772), lui a donné sa première formation.

Il accompagne Alexander en Écosse, mais repart aux États-Unis à la mort de son maître en 1772.

Trois ans plus tard, en 1775, à la veille de la révolution américaine, il se rend à Londres où il travaille pendant cinq ans (1777-1782) en tant qu'assistant du peintre anglo-américain Benjamin West. Il expose à la Royal Academy de 1777 à 1785, sous le nom de Gilbert Charles Stuart la première année. Le succès de son tableau Le Patineur (Washington, National Gallery of Art), peint en 1782, lance sa carrière de portraitiste.

En 1786, il épouse Charlotte Coates et s'installe avec elle à Dublin l'année suivante. Il y réalise les portraits de la minorité dirigeante protestante pendant plus de cinq ans.

Il revient en Amérique en 1793 dans l'intention de peindre un portrait de George Washington qui établirait sa réputation en Amérique. Après un séjour d'un an à New York, il se rend à Philadelphie, alors la capitale des États-Unis, avec une lettre d’introduction de John Jay auprès de Washington. Il peint le premier portrait officiel du président des États-Unis en hiver ou au début du printemps 1795. Il n'était pas satisfait de son premier portrait de Washington, mais d'autres le furent. Martha Washington lui en commandé un deuxième et Mme William Bingham lui en commande deux.

Il devient le principal portraitiste de New York, Philadelphie, Washington et Boston. Il fait le portrait d'hommes politiques importants, de riches commerçants et d'immigrés.

Quand Washington devient la nouvelle capitale nationale, il s'y installe en . Il y fait le portrait de James Madison, Thomas Jefferson, William Thornton et d'autres personnalité de l'administration de Jefferson.

À l'été de 1805, il s'installe à Boston dans son atelier de Roxbury.

Tout au long de sa vie, de jeunes artistes, dont John Trumbull, Thomas Sully, Rembrandt Peale et John Vanderlyn, ont recherché ses conseils et imité son travail. Parmi ses élèves se trouvaient ses enfants Charles Gilbert (1787-1813) et Jane (1812-1888).

Ses modèles ont témoigné de leur fascination pour son talent et sa personnalité en consignant de longues anecdotes et des souvenirs de leurs séances, produisant ainsi une littérature d'une richesse inhabituelle sur un portraitiste américain.

Gilbert Stuart meurt à Boston le .

ŒuvreModifier

 
Anna Dorothea Foster et Charlotte Anna Dick (1790-1791), Winston-Salem, Reynolda House Museum of American Art (en).

Une grande partie de ses œuvres est aujourd'hui conservée à Washington à la National Gallery of Art.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Bernice Davidson, Paintings from the Frick Collection, New York, Harry N. Abrams, Incorporated, New York, (ISBN 0-8109-3710-7), p. 113.

Liens externesModifier