Gerrit Pietersz Sweelink

peintre hollandais de l'Âge d'or néerlandais

Gerrit Pietersz Sweelink, né le à Amsterdam et mort vers 1612 dans la même ville[1], était un peintre et dessinateur hollandais de l'Âge d'or néerlandais. Il était notamment actif entre 1590 et 1610.

Gerrit Pietersz Sweelink
Gerrit Pietersz by Hendrick Hondius and Simon Frisius p65.jpg
Portrait de Gerrit Pietersz Sweelink par Hendrik Hondius I et Simon Frisius (1610).
Naissance
Décès
Activité
Maître
Lieu de travail
Fratrie

BiographieModifier

Selon Carel van Mander, ce serait d'abord Jacob Lenartsz, un peintre sur verre originaire d'Amsterdam, qui enseigne la peinture à Sweelink[2]. Sweelink était un si bon élève qu'il fut recommandé au peintre Cornelis van Haarlem par Jacob Rauwaert[2].

Gerrit Pietersz Sweelink est le frère de l'organiste et compositeur Jan Pieterszoon Sweelinck[3], surnommé L'Orphée d'Amsterdam, de qui il a peint un portrait[2].

Sweelink a vécu à Anvers ainsi qu'à Rome durant plusieurs années, avant de retourner aux Pays-Bas pour poursuivre sa carrière[2]. Il a été le professeur de plusieurs peintres célèbres, comme « Govert » à Amsterdam et Pieter Lastman en Italie[2].

Selon le Rijksbureau voor Kunsthistorische Documentatie (RKD), il est connu pour ses portraits et œuvres religieuses et mythologiques[4]. Il est probablement décédé en 1612[4].

Notes et référencesModifier

  1. (nl) Gerrit Pietersz Sweelink, Het Biografisch Portaal
  2. a b c d et e (nl) Gerrit Pietersz Sweelink, dans Carel van Mander, Schilder-boek (en), 1604
  3. (nl) Gerrit Pietersz Sweelink, De bijbel in de Nederlandse cultuur
  4. a et b (nl) Gerrit Pietersz Sweelink, RKD

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :