Geraldine Barniville

joueuse de tennis et de squash irlandaise

Geraldine Barniville
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Naissance (81 ans)
Prise de raquette Gauchère
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 1/32
Double 1/32

Geraldine Barniville, née Geraldine Houlihan le , est une joueuse irlandaise de tennis et de squash[1].

Biographie modifier

Geraldine Barniville est originaire de Birr dans le comté d'Offaly et est issue d'une famille de juristes éminents (du cabinet d'avocats D.A. Houlihan)[2].

En tant que joueuse de tennis, Geraldine Barniville remporte un record de neuf titres à Carrickmines au cours de sa carrière, le premier en 1963[3]. Lors de l'US Open 1964, elle affronte la tête de série no 8, Carole Caldwell au deuxième tour et l'a pousse au troisième set[4]. Elle a disputé 10 matchs de Coupe de la Fédération pour l'Irlande entre 1964 et 1977[5].

Bien qu'elle ne se soit mise au squash qu'à l'âge de 24 ans, Barniville participe à deux championnats du monde s'inclinant en 1976 au premier tour face à l'invincible Heather McKay et au deuxième tour en 1981 face à Alison Cumings[6]. Avec l'équipe d'Irlande, elle participe à six finales des championnats d'Europe par équipes entre 1978 et 1983.

Geraldine Barniville est mariée au joueur de tennis Harry Barniville et leur fils David est juge à la Haute Cour irlandaise[2].

Notes et références modifier

  1. (en) Tribune Reporter, « Offaly native was a multiple tennis international », sur www.offalyexpress.ie (consulté le )
  2. a et b (en) John OCallaghan, « New President of the High Court has strong Offaly links », sur www.offalyexpress.ie (consulté le )
  3. (en-GB) « Carrickmines Croquet & Lawn Tennis Club | County Dublin Championships – Part 3 » (consulté le )
  4. (en) « Arizona Daily Star 06 Sep 1964, page Page 40 », sur Newspapers.com (consulté le )
  5. (en) « Final faithful to proud tradition », sur The Irish Times (consulté le )
  6. (en) « Geraldine all set for another `stage' », sur independent (consulté le )

Voir aussi modifier

Liens externes modifier