Georges Sellers

musicien français, compositeur et chef d'orchestre (1907-1987)
Georges Sellers
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 80 ans)
CannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Germain Marie Gabriel Blanc
Nationalité
Activités

Georges Sellers, de son nom d'état-civil Germain Blanc, est un musicien français, compositeur, arrangeur et chef d'orchestre, né le à Martigues, mort le à Cannes[1].

BiographieModifier

Premier prix de piano du conservatoire de Marseille en 1923 à l’âge de 16 ans, Georges Sellers monte à Paris et devient un musicien multi-instruments dans les cabarets. Il joue aux côtés de Leo Poll (père de Michel Polnareff), dans une formation appelé le Leo Poll orchestra. Il devient ensuite chef d’orchestre au Bal Tabarin entre 1929 et 1931. En 1932, il dirige un orchestre appelé le Jazz Marseillais composé de 12 instrumentistes où il interprète la partie d’accordéon avec une couleur très swing. Il fut aussi membre de la bande à Lud Gluskin entre 1932 et 1933. Il est l'arrangeur-orchestrateur de toutes les opérettes marseillaises de Vincent Scotto. Parallèlement, Il signe des enregistrements sous un autre pseudonyme, Gilbert Goose. A la grande époque des opérettes marseillaises, Georges Sellers est chef d’orchestre au Théâtre des Variétés. Il accompagne tous les grands succès des opérettes de l’époque. Au cours des années 50, Georges Sellers joue avec son orchestre dans les brasseries entourant la place de la République à Paris puis part pour Strasbourg et ouvre sa brasserie: la Taverne Schutzenberger.

CompositeurModifier

OpérettesModifier

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Insee, « Fichier des personnes décédées », sur data.gouv.fr, (consulté le 18 décembre 2019).
  2. Marc Cab sur data.bnf.fr

Liens externesModifier