Ouvrir le menu principal

Georges Mauvois

écrivain martiniquais
Georges Mauvois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
MartiniqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Georges Éleuthère Mauvois (, Fort de France, Le Carbet[1]) est un écrivain et homme politique martiniquais.

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Georges Mauvois est né à Fort-de-France dans une famille de la petite-bourgeoisie foyalaise. Il étudie au lycée Victor-Schœlcher jusqu'au baccalauréat puis devient cadre dans l'administration des Postes, télégraphes et téléphones. En parallèle, il mène une importante activité politique et syndicale qui le voit devenir membre du Comité central du Parti communiste martiniquais. En 1962, il démissionne des PTT pour ne pas être déplacé d'office en vertu de l'ordonnance Debré. Il devient alors avocat et s'inscrit au barreau de Fort-de-France. À partir de cette période, il se lance dans l'écriture et livre une œuvre aussi bien en créole qu'en français.

OuvragesModifier

ThéâtreModifier

  • Georges Mauvois, Agénor Cacoul suivi de Misyé Molina, Schœlcher, Presses Universitaires Créoles,
  • Georges Mauvois, Man Chomil, Nasse et Filbec et Le Guiche, Schœlcher, Presses Universitaires Créoles,
  • Georges Mauvois, Don Jan, Kourou, Ibis Rouge,
  • Georges Mauvois, Antigòn, suivi de Arivé d’Pari, Kourou, Ibis Rouge,
  • Georges Mauvois, Ovando ou Le magicien de Saint-Domingue, suivi de Jaz et Dézagréman, Schœlcher, Presses Universitaires Créoles,
  • Georges Mauvois, Œuvres théâtrales complètes, Fort-de-France, K. Éditions,

RomanModifier

  • Georges Mauvois, Gélius et son disciple ou Paroles de mangouste, Petit-Bourg, Ibis Rouge,

RécitsModifier

  • Georges Mauvois, Janine et Akouré, Schœlcher, Presses Universitaires Créoles,
  • Georges Mauvois, Chateau Aubery, Fort-de-France, K. Éditions,
  • Georges Mauvois, Georges Gratiant : un avocat dans le siècle, Fort-de-France, K. Éditions,
  • Georges Mauvois, Henry Lémery : de Saint Pierre à Vichy, Fort-de-France, K. Éditions,
  • Georges Mauvois, Case-Navire : Choses et gens de naguère, Fort-de-France, Désormeaux,

RéférencesModifier

  1. Sullyvan Daphné, « Georges Mauvois est décédé. Il avait 96 ans », sur rci.fm, (consulté le 4 décembre 2018)

Liens externesModifier