Georges Mac-Master

Georges Mac-Master
Description de l'image Georges Mac-Master.jpg.
Nom de naissance Georges Archibald Mac-Master
Naissance
Londres
Décès
9e arrondissement de Paris
Activité principale Organiste, compositeur
Distinctions honorifiques Palmes académiques

Georges Mac-Master, né à Londres en 1863 et mort à Paris 9e le [1], est un organiste et compositeur irlandais naturalisé français.

Notes biographiquesModifier

Il est élève de César Franck, Eugène Gigout et Théodore Dubois en composition au Conservatoire de Paris. Il est organiste dans plusieurs paroisses avant de devenir organiste et maître de chapelle à l’église Saint-Ambroise en 1884. Puis, il occupe les mêmes fonctions à l’église wesleyenne de 1890 jusqu’à sa mort.

Il a fondé l’Institut Mac-Master, une école de musique, peinture et déclamation employant jusqu’à 14 professeurs.

Officier d’Académie, il a été organiste des Concerts du Trocadéro à Paris.

Selon Le Monde Musical, il « a mis fin brusquement à ses jours ».

ŒuvresModifier

Parmi ses œuvres figurent notamment[2] :

CompositionsModifier

  • Kiss-me-Quick, polka pour piano op. 3
  • Les 3 Roses, mazurka pour piano op. 4
  • Gavotte d'antan pour orchestre, op. 10
  • Victoria, grande valse pour piano op. 11
  • Jubilate Deo, pour 4 voix, op. 13
  • Zarifah, grande valse pour piano op. 14
  • Cheval de bois, polka pour piano op. 15
  • À une étoile, romance pour ténor ou soprano et piano, poésie d'André Chadourne, op. 16
  • Pater-noster pour baryton avec accompagnement de harpe ou piano et orgue, op. 17
  • Notre Père, pour chant, harpe ou piano et orgue, paroles de André Chadourne, op. 19
  • Sanctus funèbre, chœur à 4 voix avec accompagnement d'orgue, op. 26
  • Sub Tuum, avec soprano ou baryton solo, op. 31
  • Pie Jesu, avec basse solo, op. 32
  • Médéah, grande valse pour piano op. 33
  • Prélude pour orgue op. 42
  • Six Compositions pour le Grand Orgue (Le Beau, Paris, 1891-93) :
    1. Offertoire op. 43
    2. Marche nuptiale op. 44
    3. Communion op. 45
    4. Épithalame op. 46
    5. Pastorale op. 47 (1891)
    6. Grand Chœur op. 48
  • Postlude pour orgue op. 49
  • Cinq Pièces, coll. « Les Grands Maîtres de l’Orgue », (Le Beau, Paris, 1892) :
    1. Andantino op. 66
    2. Toccata op. 67
    3. Præludium op. 68
    4. Cantilène-pastorale op. 69
    5. Cortège op. 70
  • Orange Blossoms, in Organ Selections for the Wedding Service, William C. Carl éd., The Boston Music Co., 1916.
  • Heures claires, 4 pièces pour piano, Combre

TranscriptionsModifier

  • 4 Transcriptions pour grand orgue (Le Beau, Paris, v. 1890) :
    1. Marche funèbre (Frédéric Chopin)
    2. Fanfare triomphale (G. F. Handel)
    3. Andante symphonique (W. Goldner)
    4. Marche de Procession (Alfred Pilot)

DiscographieModifier

  • « Toccatas romantiques françaises ». La Toccata op. 67 de Georges Mac-Master, par Julian Bewig à l’orgue Binns-Schulte de l’église Heilig Kreuz à Bonn-Limperich.

BibliographieModifier

  • Rollin Smith, Préface de l’album Toccatas, Carillons, and Scherzos for Organ, Dover, 2002.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier