George Henry Rose

politicien britannique

Sir George Henry Rose GCH (1771 – ) était un politicien et diplomate britannique.

George Henry Rose
Fonctions
Membre du 14e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch (d)
-
Membre du 13e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch (d)
-
Membre du 10e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch
-
Membre du 9e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch
-
Membre du 8e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch
-
Membre du 7e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch
-
Membre du 6e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch
-
Membre du 5e Parlement du Royaume-Uni (d)
Christchurch (d)
-
Greffier des Parlements
-
Ambassadeur du Royaume-Uni en Prusse (d)
-
Envoyé du Royaume-Uni au Royaume de Bavière (d)
-
Membre du 5e Parlement du Royaume-Uni (d)
Southampton (en)
-
Membre du 4e Parlement du Royaume-Uni (d)
Southampton (en)
-
Membre du 3e Parlement du Royaume-Uni (d)
Southampton (en)
-
Membre du 2e Parlement du Royaume-Uni (d)
Southampton (en)
-
Membre du 1er Parlement du Royaume-Uni (d)
Southampton (en)
-
Membre du 18e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Southampton (en)
-
Membre du 17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Southampton (en)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Homme politique, diplomate, propriétaire de plantation, propriétaire d'esclavesVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
George Rose (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Theodora Duer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Frances Duncombe (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Hugh Rose (en)
Frances Rose (d)
Sir William Rose (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Bureau des Affaires étrangères (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
Sir

Il est le fils aîné de George Rose. Il a fait ses études au St John's College, Cambridge[1]. il a été Membre du Parlement (MP) pour Southampton de 1794 à 1813 et pour Christchurch de 1818 à 1832 et de 1837 à 1844. Il est greffier des Parlements de 1818 à 1855. Il fut ambassadeur à Munich et à Berlin, et pour les États-unis en 1807-1808 dans le sillage de l'Affaire Chesapeake-Leopard. Cette dernière mission a été un échec total en raison des instructions très dures qu'il a reçues de George Canning[2].

Il était le père de Hugh Rose (1er baron Strathnairn) (en).

RéférencesModifier

  1. Rose, George Henry dans (en) J. Venn et J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge, Angleterre, Cambridge University Press, 1922–1958 (ouvrage en 10 volumes)
  2. Henry Adams, de l'Histoire des États-unis d'Amérique pendant les Administrations de Thomas Jefferson, (La Bibliothèque de l'Amérique, 1986, (ISBN 978-0-940450-34-9)) pp. 1049-1064 passim.

Liens externesModifier