George Grey (5e comte de Stamford)

personnalité politique britannique

George Grey, 5e comte de Stamford
George Harry Grey, Lord Grey (later the Fifth Earl of Stamford) by Benjamin West.JPG
Fonctions
Membre du 12e Parlement de Grande-Bretagne (d)
12e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 13e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Titres de noblesse
Comte de Warrington
à partir du
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Père
Mère
Conjoint
Lady Henrietta Cavendish-Bentinck (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Lady Henrietta Grey (d)
George Grey
Maria Grey (d)
Lady Maria Booth Grey (d)
Lady Louisa Grey (d)
William Booth Grey (d)
Anchitel Grey (d)
Henry Grey (d)
Lady Sophia Grey (d)
Lady Amelia Grey (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Booth-Grey.jpg
Blason

George Harry Grey, 5e comte de Stamford (), titré Lord Grey de 1739 à 1768, est un noble britannique qui est devenu pair comme comte de Warrington en 1796.

BiographieModifier

 
Enville Hall, Staffordshire

Il est le fils aîné et héritier de Harry Grey (4e comte de Stamford) et de son épouse Lady Mary, fille unique et héritière de George Booth (2e comte de Warrington), baptisé le à Newtown Linford, Leicestershire. Il fait ses études à la Leicester School, puis au Queens 'College de Cambridge [1] où il s'inscrit en 1755 et obtient son diplôme de maîtrise en 1758.

Lord Grey est député whig pour le Staffordshire de 1761 à 1768. Le , il est page d'honneur du couronnement de George III. Il est colonel du Royal Chester Regiment of Militia à partir de 1764 et Lord Lieutenant à partir de 1783.

La famille Grey possède de vastes étendues de terres à Enville dans le Staffordshire et à Bradgate Park dans le Leicestershire. Sa mère hérite de Dunham Massey Hall et de terres à Stalybridge. Son père est décédé en 1768 et sa mère en 1772. Il est créé le baron Delamer de Dunham Massey, dans le comté de Chester, et comte de Warrington.

FamilleModifier

Le , il épouse Lady Henrietta, deuxième fille de William Bentinck (2e duc de Portland) et de Margaret Cavendish, fille unique et héritière de Robert, deuxième comte d'Oxford et Mortimer à Stamford House, Whitehall, et au bureau d'enregistrement de Westminster. Ils ont dix enfants :

  • Lady Henrietta Grey (1764-1826), mariée à John Chetwode
  • George Grey (6e comte de Stamford) (1765-1845), son successeur dans les titres de famille
  • Lady Marie Booth Grey (1767-1767)
  • Lady Maria Grey (1769-1838), mariée au député John Cotes [2]
  • Lady Louisa Grey (1771-1830)
  • William Booth Grey (1773-1852) [3]
  • Anchitel Grey, prébendaire (1774-1833)
  • Henry Grey, commandant de la marine (1776-1799)
  • Lady Sophia Grey (1777-1849), a épousé son cousin Booth Grey d' Ashton Hayes
  • Lady Amelia Grey (1779-1849), mariée à John Lister Kaye (1er baronnet)

Il succède à son père en 1768. Son beau-frère, William Cavendish-Bentinck (3e duc de Portland), alors Premier ministre[4], suggère que Stamford devienne également un pair de la Grande-Bretagne en plus d'être un pair anglais. En 1796, il accepte le comté de William Pitt le Jeune, le successeur de Portland, plutôt que la précédente offre d'un titre de marquis. En l'absence d'offre d'un autre duché conforme à la tradition de la famille Grey (Henry Grey (1er duc de Suffolk)), Stamford juge préférable de préserver le souvenir de la famille de sa grand-mère dont il a hérité des domaines. Ainsi, il reçoit les titres supplémentaires de baron Delamer et de comte de Warrington (dans la Pairie de Grande-Bretagne) titres de la famille Booth.

Il modernise le siège de la famille à Staffville dans le comté d'Enville sur le modèle de Thomas Hope. Il a promu le développement de la ville d'Ashton-under-Lyne (où il a nommé son cousin, George Booth, recteur) près de Manchester, sur une terre héritée des comtes de Warrington.

À sa mort à Enville Hall le , son fils aîné lui succède. Après vérification de son testament, il devient le 6e comte de Stamford et le 2e comte de Warrington.

RéférencesModifier