Geonomateae

Sous-tribu de palmiers dans la sous-famille des Arecoideae

Les Geonomateae sont une sous-tribu de palmiers de la sous-famille des Arecoideae et tribu des Cocoseae. C'est un groupe important des régions Néotropicale en raison de sa large distribution en Amérique Centrale et du Sud, de sa diversité et de son abondance, et de par l'utilisation d'un certain nombre d'espèces par les populations locales[2]. La distribution de cette sous-tribu des Geonomateae s'étend du sud du Mexique, vers le bas à travers l'Amérique Centrale et en Amérique du Sud, notamment au Brésil et en Bolivie, et les espèces se trouvent également dans les grandes et petites Antilles[3]. Cette sous-tribu se compose d'un groupe de palmiers de sous-bois et sous canopée, ils occupent à la fois les basses terres tropicales et les forêts de montagne. Tandis que les membres de ce groupe sont relativement faciles à collecter, car ce ne sont pas des grands palmiers de canopée ni des palmiers épineux. Ils sont bien représentées dans les herbiers, la taxinomie et la phylogénie de l'espèce au sein de la tribu sont encore incertains[4],[5],[6] . La résolution de cette sous-tribu a été contestée, bien que les espèces de Geonomateae sont caractérisées par trois synapomorphies morphologiques: les pétales des fleurs pistillées sont connés à la base, la présence de styles mince et allongé , et les fleurs sont engainées dans des trous sur le rachillae[7],[8].

Liste des genresModifier

RéférencesModifier

  1. WCSP. World Checklist of Selected Plant Families. Facilitated by the Royal Botanic Gardens, Kew. Published on the Internet ; http://wcsp.science.kew.org/, consulté le 3 novembre 2019
  2. Roncal, J. Francisco-Ortega, C.B. Asmussen, and C.E. Lewis (2005). 'Molecular phylogenetics of the tribe Geonomeae (Arecaceae) using nuclear DNA sequences of Phosphoribulokinase and RNA Polymerase II'. (Systematic Botany 30(2): 275–283).
  3. Wessels Boer (1968) as cited by Roncal, J. Francisco-Ortega, C.B. Asmussen, and C.E. Lewis (2005). 'Molecular phylogenetics of the tribe Geonomeae (Arecaceae) using nuclear DNA sequences of Phosphoribulokinase and RNA Polymerase II'. (Systematic Botany 30(2): 275–283)
  4. Roncal, J. Francisco-Ortega, C.B. Asmussen, and C.E. Lewis (2005). 'Molecular phylogenetics of the tribe Geonomeae (Arecaceae) using nuclear DNA sequences of Phosphoribulokinase and RNA Polymerase II'. (Systematic Botany 30(2): 275–283)
  5. Asmussen, C.B. and Chase, M.W. (2001) 'Coding and noncoding plastid DNA in palm systematics' (American Journal of Botany 88: 1103–1117)
  6. Dransfield, Natalie W. Uhl, Conny B. Asmussen et William J. Baker, « A New Phylogenetic Classification of the Palm Family, Arecaceae », Kew Bulletin, vol. 60, no 4,‎ , p. 559–69 (JSTOR 25070242)
  7. Uhl and Dransfield 1987 as cited by Roncal, J. Francisco-Ortega, C.B. Asmussen, and C.E. Lewis (2005). 'Molecular phylogenetics of the tribe Geonomeae (Arecaceae) using nuclear DNA sequences of Phosphoribulokinase and RNA Polymerase II'. (Systematic Botany 30(2): 275–283)
  8. (en) William J. Baker et John Dransfield, « Beyond Genera Palmarum : progress and prospects in palm systematics », Botanical Journal of the Linnean Society, vol. 182, no 2,‎ , p. 207–233 (DOI 10.1111/boj.12401, lire en ligne, consulté le 10 janvier 2021)

Liens externesModifier