Gennade de Novgorod

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Gennade.
Gennade de Novgorod
Gennady of Novgorod.jpg
Gennade de Novgorod, lithographie de 1895
Fonction
Évêque de Novgorod (d)
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion
Étape de canonisation
Prélat (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gennade, né vers 1410 à Moscou, mort le , fut archevêque de Novgorod 1484 à 1504. Il est considéré comme saint dans l'Église orthodoxe russe et fêté localement le 5 décembre[1].

Dans l'atmosphère d’effervescence intellectuelle de Novgorod au XVe siècle, il dut lutter contre l'hérésie des Judaïsants, mais se montre ouvert aux Latins.

Lutte contre les JudaïsantsModifier

Traduction de la BibleModifier

Il confie la tâche de la traduction de la bible en slavon, la future "Bible de Gennade" à un certain Benjamin, de l'ordre dominicain, "d'origine slave et de foi latine", sans doute originaire de Prague ou de Cracovie[2]. Ainsi certains livres furent-ils traduits directement du latin: Paralipomènes, Esdras, Sagesse et Macchabées I et II.

Influence latineModifier

Georges Florovsky souligne l'influence des catholiques romains dans son épiscopat. Ainsi, outre la traduction de la Bible, les textes latins s'imposèrent dans plusieurs domaines. Pour composer le nouveau canon liturgique, on traduisit des extraits du Rationale divinorum officium de Durantius ou, pour lutter contre les Judaïsants, les livres latins de Nicolas de Lyre ou de Samuel le Juif sur les apostats.

Notes et référencesModifier

  1. Nominis : Saint Gennade de Novgorod.
  2. Georges Florovsky, Les Voies de la théologie russe, Paris, 1937; trad. et notes de J.C. Roberti, Paris, Desclée de Brouwer, 1991, p27

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier