General der Nachrichtentruppe

Le grade de General der Nachrichtentruppe ou de General der Luftnachrichtentruppe (respectivement en français : « général des troupes de transmissions » ou « général des troupes de transmissions aériennes ») est un grade d’officier général de la Heer, l'Armée de terre allemande, ou de la Luftwaffe, l'Armée de l’air allemande, qui est équivalent à celui de général de corps d'armée en France.

HistoriqueModifier

Les grades de General der Nachrichtentruppe et General der Luftnachrichtentruppe (pour les transmissions aériennes), sont utilisés depuis 1935. Ils se situent entre le grade de Generalleutnant et celui de Generaloberst dans la Wehrmacht. Ils correspondent au grade de général de corps d'armée dans l'armée française contemporaine. En 1935, la Wehrmacht introduisit de nouveaux grades à côté des anciens: General der Nachschubtruppe (approvisionnement), General der Gebirgstruppen (troupes de montagne), General der Fallschirmtruppen (troupes parachutistes).

Correspondance dans les autres armes (de la Heer ou de la Luftwaffe)Modifier

Heer (armée de terre)Modifier

Luftwaffe (armée de l'air)Modifier

Liste des officiers ayant porté ce gradeModifier

Heer Luftwaffe

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Il ne s'agit pas d'un grade mais d'une fonction d'inspection (sans commandement) à l'Oberkommando der Luftwaffe (le haut commandement de l'armée de l'air) ; avant le changement de nom le , cette fonction s'appelait d'ailleurs Inspekteur der Jagdflieger (en français : « inspecteur de l'aviation de chasse »).

RéférencesModifier

(en)/(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « General der Nachrichtentruppe » (voir la liste des auteurs) et en allemand « General der Nachrichtentruppe » (voir la liste des auteurs).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • R. Brühl : Wörterbuch zur deutschen Militärgeschichte, Militärverlag, Berlin, 1985.
  • Karl Friedrich Hildebrandt : Teil II Die Generale der Luftwaffe 1935-1945, Biblio-Verlag, Osnabrück 1991.
  • Andris J. Kursietis: The Wehrmacht at War, Aspekt, 1999.

Articles connexesModifier