Gavriil Alexandrovitch Ignatiev

Gavriil Alexandrovitch Ignatiev
Гавриил Александрович Игнатьев
Gavriil Alexandrovitch Ignatiev
Le général Gavriil Alexandrovitch Ignatiev

Naissance 1768
Décès (à 84 ans)
Origine Russe
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Arme Artillerie
Grade Général d'Artillerie
Années de service 17821852
Commandement Commandant du 8e Régiment d'Artillerie, 6e et 2e Corps d'infanterie
Conflits Guerre russo-turque de 1787-1792, Troisième Coalition, Quatrième Coalition, Sixième Coalition
Faits d'armes Assaut de la forteresse d'Izmaïl
Bataille de Krems an der Donau
bataille d'Austerlitz
Bataille d'Ostrolenka
Défense de la forteresse de Bobouïsk
Distinctions Ordre de Saint-Georges Order of Glory Ribbon Bar.png
Autres fonctions Gouverneur militaire de Bobrouïsk

Emblème

Général Gavriil Alexandovitch Ignatiev. (En alphabet cyrillique : генерал Гавриил Александрович Игнатьев). Né en 1768, décédé le . Général d'artillerie au cours des guerres napoléoniennes.

FamilleModifier

Il fut le père du général d'artillerie Andreï Gavrilovitch Ignatiev (1802-1879)[1].

BiographieModifier

Issu d'une famille de la noblesse russe, il eut pour ancêtre Fiodor Akinfovitch Biakont. Le , Gavriil Alexandrovitch Ignatiev fut inscrit au Corps des cadets à l'Université militaire académique de Saint-Pétersbourg (aujourd'hui Académie militaire de l'Espace Mojaïski / nommé en l'honneur du précurseur de l'aviation en Russie Alexandre Fiodorovitch Alexandre Mojaïski). Le , il fut promu porte-étendard dans le Corps d'ingénierie.

En 1786, en qualité d'ingénieur, le sous-lieutenant Ignatiev dirigea les travaux de construction du canal Nord-Iekaterina (situé dans la région de Perm, aujourd'hui détruit, il reliait la rivière Kama à la Dvina), sa longueur était de 18 kilomètres)[2],[1].

Il participa à la guerre russo-turque de 1787-1792. Au cours de ce conflit, il prit part à la prise de la forteresse d'Izmaïl, en raison de sa bravoure au cours de cet assaut, il fut élevé au grade de sous-lieutenant[3].

En 1793, Gavriil Alexandrovitch Ignatiev occupa le poste d'ambassadeur de la Russie impériale à Constantinople[4].

En 1794, lors du soulèvement polonais dirigé par le général Tadeusz Kościuszko, le sous-lieutenant Ignatiev fit preuve de bravoure[1].

Placé sous le commandement du généralissime Alexandre Souvorov, Gavriil Alexandrovitch fut engagé dans la Campagne d'Italie et de Suisse. Pour les services rendus lors de cette campagne militaire, le , il fut élevé au grade de colonel[4].

De mars 1800 au , le colonel Ignatiev assura le commandement du 8e Régiment d'Artillerie.

Au cours de la Troisième Coalition, le , à Amstetten sous le commandement du général Piotr Ivanovitch Bagration, Gavriil Alexandrovitch combattit les troupes françaises des généraux Jean Lannes et Joachim Murat. Le , il se distingua également au cours de la bataille de Krems[5]. Le , sous les ordres directs de l'empereur Alexandre Ier de Russie et du général Mikhaïl Illarionovitch Koutouzov, il prit part à la bataille d'Austerlitz. Il fut engagé dans la Campagne de Pologne et se distingua à Ostrolenka[1].

Le , il fut promu major-général.

Le , il reçut l'Ordre de Saint-Georges. (Sur la liste de l'Ordre de Saint-Georges n°2005)[6].

En 1810, en qualité de chef de travaux, il dirigea la construction de la forteresse Bobrouïk. En 1812, devant l'avancée des troupes napoléoniennes, sans ordre, il occupa le poste de gouverneur et assura la défense de cette forteresse. Au cours de cette Campagne de Russie il fut confirmé dans cette fonction. Retranché dans cette forteresse, il observa les troupes françaises et transmit au général Koutouzov des renseignements très importants sur le nombre d'hommes la composant mais également sur les mouvements opérés par l'ennemi. En outre, il put ravitailler l'Armée impériale russe en nourriture[1].

Au terme de cette Campagne de Russie, le major-général Ignatiev fut décoré de l'Ordre de Saint-Vladimir (2e classe)[4].

En 1812, après le repli de l'armée française de Moscou en France, afin de rétablir l'ordre, Gavriil Alexandrovitch fut envoyé dans la province de Minsk, il demeura dans cette région jusqu'en 1815. Puis, il assura le commandement du 6e et 2e corps d'artillerie dans un régiment d'infanterie.

Le , il fut élevé au grade de lieutenant-général.

En 1826, Il dirigea le Département de l'artillerie au Ministère de la guerre. Son excellent travail à ce poste lui valut une nouvelle promotion, Nicolas Ier de Russie le promut général d'artillerie.

Le , le général Ignatiev fut admis à siéger au général-auditoriat (Département judiciaire de l'Armée impériale)[7].

Décès et inhumationModifier

Décédé le , Gavriil Alexandrovitch Ignatiev fut inhumé au cimetière orthodoxe de Smolensk à Saint-Pétersbourg[3].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier