Gaspar de Witte

Gaspar de Witte[1], né le à Anvers où il est mort le (à 56 ans), est un peintre flamand de la période baroque, principalement renommé pour ses paysages.

Gaspar de Witte
Gulden Cabinet - Gaspar de Witte p 395.jpg
Portrait gravé de Gaspar de Witte tiré du Het Gulden Cabinet de Cornelis de Bie (1662).
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
AnversVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Lieux de travail
Père
Pieter I de Witte (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Une œuvre italianisante de Gaspar de Witte : Paysage italien avec bergers près d'une fontaine.

BiographieModifier

Gaspar de Witte est né à Anvers dans une famille d'artistes. Il apprit d'abord son métier chez son père Pieter de Witte II. Ses frères Jean-Baptiste de Witte et Peter de Witte III (en) furent également peintres.

Il fit un voyage à Rome vers 1646 et y fut membre des Bentvueghels, une association d'artistes flamands active dans la « ville éternelle », où il reçut le « totem » de « goujon » (« grondel »)[2].

Il est actif en France vers 1648.

Après son retours à Anvers en 1650, il se fit inscrire à la Guilde de Saint-Luc, en qualité d'« échanson » (« wijnmeester »), fonction réservée aux fils de maître de la guilde.

À côté de son activité picturale, il tenait également boutique d'objets destinés à l'exercice de la peinture.

Parmi ses disciples, on relève le nom des peintres Cornelis Huysmans et Adrien Verdoel[3].

ŒuvreModifier

Il est surtout connu pour ses paysages, particulièrement ses paysages d'hiver, et ses intérieurs de boutiques de marchands d'art. Ses paysages sont dans la mode du baroque italo-flamand, alors que d'autres œuvres penchent plutôt vers la manière plus sévère des Provinces-Unies.

Notes et référencesModifier

  1. Son nom peut également se trouver sous les graphies suivantes : Caspar de Witte, Jasper de Witte ou Jaspar de Wit.
  2. Biographie sur Hadrianus.
  3. Gaspar de Witte, biographie in: Arnold Houbraken, De groote schouburgh der Nederlantsche konstschilders en schilderessen, 1718.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier