Gaspar de Vigodet

Gaspar de Vigodet (connu également sous le nom de Gaspar de Bigodet) né en 1747 à Sarria de Barcelone et mort en 1834 à Madrid était un militaire espagnol d'origine française, dernier gouverneur royal de Montevideo.

BiographieModifier

Il participe au grand Siège de Gibraltar en 1783 et à la Guerre des Pyrénées en 1793, où il est promu maréchal de camp. Il commande une division aux batailles perdues d'Almonacid et Ocana (1809).

À la fin de 1811, il est nommé gouverneur de Montevideo avec pour ordre d'arrêter l'avancée des forces rebelles indépendantistes du Río de la Plata. En , toute la bande orientale est sous le contrôle des rebelles, à l'exception de la ville de Montevideo assiégée. Le , Vigodet rompt l'encerclement, mais est défait à la bataille du Cerrito. Approvisionnée par mer, la ville a tenu jusqu'au quand les victoires navales de l'amiral William Brown eurent coupé la route des approvisionnements et confronté la ville à la famine. En juillet, Vigodet fut obligé de livrer Montevideo au général Carlos María de Alvear.

Il se réfugie quelque temps à Río de Janeiro, puis retourne en Espagne où il est nommé à la capitainerie générale de l'Andalousie en 1814 puis de la Nouvelle-Castille en 1820. Il est membre de la Régence libérale pendant le Trienio Liberal mais doit s'exiler en France après la restauration absolutiste.

SourceModifier

Liens externesModifier