Ouvrir le menu principal
Carte de la Novempopulanie

Les Garoumnes (Garumni ou Garunni en latin) étaient une tribu aquitaine (proto-basque) de l'Aquitaine antique, mentionnée par Jules César, de localisation inconnue.

On la suppose dans le Val d'Aran et selon Raymond Lizop dans la haute-vallée de la Garonne, avec comme centre Salardunum (Salardú (es) dans la province catalane de Lérida). Certains les imaginent à Gironde-sur-Dropt (33, que l'on considère plus généralement peuplé des Vasates.

Jules César les mentionne dans le livre III de ses Commentarii de Bello Gallico lorsqu'il relate l'expédition de son légat Publius Licinius Crassus en Aquitaine. Il les cite parmi les peuples qui se soumettent d'eux-mêmes, en envoyant des otages, après les victoires remportées par Crassus sur les Sotiates, les Vocates et les Tarusates[1].

RéférencesModifier

  1. Jules César (trad. Désiré Nisard), Commentaires sur la Guerre des Gaules : Commentarii de Bello Gallico, vol. 3, Paris, Didot, (lire sur Wikisource) :

    « Au bruit de cette victoire la plus grande partie de l'Aquitanie se rendit à Crassus, et envoya d'elle-même des otages. De ce nombre furent les Tarbelles, les Bigerrions, les Ptianii, les Vocates, les Tarusates, les Elusates, les Gates, les Ausques, les Garunni, les Sibuzates, et les Cocosates. »