Ouvrir le menu principal
Raymond Lizop
Fonction
Majoral du Félibrige
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Raymond Lizop ( - ) était un Agrégé d'histoire et de géographie..

BiographieModifier

Professeur au lycée Théophile-Gautier de Tarbes, félibre, il fut président de l'École des Pyrénées (Escôlo deras Pirenéos) et membre actif de la Société archéologique du Midi de la France[1].

Il a été l'ultime récipiendaire, en 1911, de l'amarante d'or décernée par l'Académie des Jeux floraux.

Militant convaincu du régionalisme, il est élu majoral du Félibrige en 1935. Il adhérera, comme une bonne partie du Félibrige, à la Révolution nationale du régime de Vichy[2].

Il est connu pour ses travaux sur les vestiges gallo-romains de Saint-Bertrand-de-Comminges et ses livres historiques sur le Comminges et le Couserans.

Des rues portent son nom à Toulouse (quartier Reynerie), Muret et Saint-Gaudens.

OuvragesModifier

  • Raymond Lizop, Histoire de deux cités gallo-romaines: les Convenae et les Consoranni, Toulouse / Paris, Bibliothèque méridionale. 2e série,
  • Raymond Lizop, Le Comminges et le Couserans avant la domination romaine, Toulouse, Privat,

Liens internesModifier

RéférencesModifier

  1. « Fiche LIZOP Raymond », CTHS (consulté le 21 octobre 2012)
  2. Bernard Barraque, « Région, régionalismes et aménagement », Strates LADYSS, (consulté le 21 octobre 2012)

Liens externesModifier