Garnet Joseph Wolseley

militaire britannique
(Redirigé depuis Garnet Wolseley)

Garnet Joseph Wolseley, né le et mort le , 1er vicomte de Wolseley, est un maréchal britannique.

Garnet Joseph Wolseley
Viscount Garnet Joseph Wolseley.jpeg
Portrait (avant 1900).
Fonctions
Haut-commissaire de la colonie britannique de Chypre
-
Membre de la Chambre des lords
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Membre du Conseil privé d'Irlande
Ambassadeur
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
MentonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Garnet Wolseley, 1. Viscount WolseleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Garnet Joseph Wolseley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Anne Smith (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
George Wolseley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Louisa Erskine (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits
Distinctions

BiographieModifier

Garnet Joseph Wolseley sert en Birmanie, durant la Guerre de Crimée (1854-1856), la révolte des cipayes (1857-1858), en Chine durant l'expédition franco-anglaise de 1860 qui s'acheva par le sac du Palais d’Été, au Canada et en Afrique (dont la brillante campagne ashantie de 1873-1874), en Égypte (au cours de la guerre anglo-égyptienne de 1882) et au Soudan). Il a dirigé l'armée de secours britannique venue parer au Siège de Khartoum, mais il arrive trop tard, en , pour éviter le massacre des assiégés affamés.

Hommages et distinctionsModifier

  • Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (KCMG)
  • Compagnon de l'Ordre du Bain
  • Un portrait en pied a été exécuté par le peintre français Albert Besnard durant le séjour à Londres de ce dernier (1880-1883)[1].

FamilleModifier

Sa fille, Frances Wolseley, horticultrice et essayiste, est connue comme fondatrice d'un collège d'horticulture pour les femmes, The Glyne College for Lady Gardeners, en 1902. L'un de ses frères, George Wolseley (en) est lui aussi officier, l'autre frère, Frederick Wolseley (en), inventeur, émigre en Australie.

RéférencesModifier

  1. National Portrait Gallery, Londres, Inv. NPG 1789

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :