Gare de Puers

gare ferroviaire belge
(Redirigé depuis Gare de Puurs)

Puers
Image illustrative de l’article Gare de Puers
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Commune Puers-Saint-Amand
Coordonnées géographiques 51° 04′ 38″ nord, 4° 16′ 58″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Code UIC 88227157
Services Omnibus (L)
Suburbain (S)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 52, 54
Voies 3
Quais 2 (dont un central)
Historique
Mise en service

La gare de Puers[N 1] (en néerlandais station Puurs), est une gare ferroviaire belge des lignes 52 de Termonde à Anvers (Y Anvers-Sud) et 54 de Malines (Y Heike) à La Clinge (en néerlandais : De Klinge) (frontière), située sur le territoire de la commune de Puers-Saint-Amand, dans la Province d'Anvers et dessert le village de Puers.

C'est une gare voyageurs de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Omnibus (L), Suburbains (S) et d'Heure de pointe (P).

Situation ferroviaireModifier

La gare de bifurcation de Puers[1] est située au point kilométrique (PK) 15,3 de la ligne 52 de Termonde à Anvers (Y Anvers-Sud) entre les gares de Oppuers (fermée) et de Ruisbroek-Sauvegarde (ouverte)[2]. Depuis la fermeture du tronçon entre Puers et Oppuers, la ligne 52 raccourcie a été renommée « ligne de Puurs à Anvers (Y Anvers-Sud) »[3].

Elle est également située au PK 13,6 de la ligne 54 de Malines (Y Heike) à La Clinge (en néerlandais : De Klinge) (frontière), entre les gare de Kalfort (Fermée) et de Bornem[4].

HistoireModifier

La gare de Puers est mise en service le [5] par la Société du chemin de fer international de Malines à Terneuzen qui inaugure alors la section de Malines à Bornem. La compagnie sera nationalisée en 1948 et la section de ligne entre Malines et Saint-Nicolas électrifiée en 1985[6].

Le , les Chemins de fer de l'État belge livrent à l'exploitation la section de Termonde à Puers de la ligne 52, de Termonde à Anvers-Sud. Son prolongement depuis Boom le la rend parcourable de bout en bout. La ligne 52 sera toutefois désaffectée en 1980, sauf la section d'Anvers à Boom. Celle de Boom à Puers est finalement remise en service en 1998[7].

Chemin de fer à vapeur Termonde - PuersModifier

Le Chemin de fer à vapeur Termonde - Puers a restauré la ligne 52 entre Termonde et les abords de Puers, où il a créé une halte dotée d'un simple quai. Toutefois, entre cette halte et la véritable gare de Puers, les rails sont désaffectés et en partie démontés.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Elle dispose d'aménagements, équipement et service pour les personnes à mobilité réduite[8].

DesserteModifier

Puurs est desservie par des trains Omnibus (L), Suburbains (S32) et d'heure de pointe (P) de la SNCB, circulant sur les lignes commerciales 52 et 54 (voir brochures SNCB[9]).

SemaineModifier

La gare de Puurs est desservie par trois relations cadencées à l'heure :

Aux heures de pointe, plusieurs trains supplémentaires (P) complètent la desserte de la ligne 54 :

  • le matin, un train aller-retour Saint-Nicolas - Malines et un train Saint-Nicolas - Louvain ;
  • l'après-midi, un train Saint-Nicolas - Malines, deux Malines - Saint-Nicolas et un Saint-Nicolas - Louvain.

Week-ends et fériésModifier

La desserte est plus restreinte et consiste en une relation L Malines - Saint-Nicolas et une relation S32 Puurs - Rosendael, toutes deux cadencées à l'heure.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos (gratuit) et un parking pour les véhicules (gratuit) y sont aménagés[8].

Patrimoine ferroviaireModifier

Le bâtiment des recettes de la gare de Puers a échappé à la démolition. C'est avec les gares de Bornem, Willebroek, ainsi que la halle à marchandises de la gare de Hulst, l'un des rares bâtiment du Malines-Terneuzen toujours debout.

Construit vers 1870, il correspond au plan-type standard du Malines-Terneuzen pour les gares de moyenne importance. Au cours du temps, il a été agrandi avec une aile à toit plat et l'ajout d'un étage mansardé au corps de logis et une extension en T à l'aile basse[10].

La gare de Puers a conservé sa marquise de quai en fer forgé.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Parfois écrit de façon mixte néerlandais-français : gare de Puurs.

RéférencesModifier

  1. « Carte technique du réseau », sur Infrabel, (consulté le ).
  2. « 52 Dendermonde - Antwerpen Zuid », sur Wim Derrider (consulté le ).
  3. « Liste des lignes ferroviaires », sur Infrabel (consulté le ).
  4. « 54 Y Heike - St Niklaas - De Klinge », sur Wim Derrider (consulté le ).
  5. « Puurs », sur Schenkel (consulté le ).
  6. (nl) Paul Kevers, « Belgische spoorlijnen : Lijn 54 », sur users.telenet.be (consulté le ).
  7. (nl) Paul Kevers, « Belgische spoorlijnen : Lijn 52 », sur users.telenet.be (consulté le ).
  8. a et b « Puurs », sur SNCB (consulté le ).
  9. « Brochures de ligne », sur belgiantrain.be, (consulté le ).
  10. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Puurs. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus S Ruisbroek-Sauvegarde Rosendael
ou Essen
ou Anvers-Central
Saint-Nicolas Bornem L Willebroek Louvain
Saint-Nicolas Bornem P
(en semaine)
Willebroek Louvain
ou Malines