Ouvrir le menu principal

Puers-Saint-Amand

commune d'Anvers, Belgique
Ne doit pas être confondu avec la Saint-Amand-lez-Puers qui est une section de la future commune.

Puers-Saint-Amand
(nl) Puurs-Sint-Amands
Blason de Puers-Saint-Amand
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers
Arrondissement Malines
Bourgmestre Peter Van Hoeymissen (CD&V) (2019-24)
Majorité CD&V-teamkoen (2019-24)
Sièges
CD&V-teamkoen
N-VA
KR8!
Vlaams Belang
Groen
29 (2019-24)
17
5
3
2
2
Section Code postal
Breendonk
Liezele
Lippelo
Oppuers
Puers
Ruisbroek
Saint-Amand
2870
2870
2890
2890
2870
2870
2890
Code INS 12041
Zone téléphonique 03 - 052
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
Géographie
Coordonnées 51° 03′ nord, 4° 12′ est
Localisation
Localisation de Puers-Saint-Amand

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Puers-Saint-Amand

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Puers-Saint-Amand
Liens
Site officiel www.puurs-sint-amands.be

Puers-Saint-Amand[1],[2],[3], Puurs-Sint-Amands en néerlandais, est une commune de la province belge d'Anvers qui existe depuis le 1er janvier 2019[4]. Elle est formée par la fusion de Puers et Saint-Amand. Le 18 septembre 2017, la fusion a été approuvée par les deux conseils communaux. Un peu plus tard, c'était le nouveau nom de la commune qui est adoptée. Ce nouveau nom, et la fusion définitive sont votées le 20 novembre 2017[5],[6],[7],[8],[2].

La superficie est de 48.99 km² et la commune compte plus de 25 000 habitants.

Sommaire

HéraldiqueModifier

 
La nouvelle commune ne possède pas encore d'armoiries. Sont repris ici les blasons des communes fusionnées Puers et Saint-Amand. Les armoiries de Puurs lui avaient été octroyées le 3 décembre 1984. Puurs n'avait jamais eu d'armoiries avant 1984 mais utilisait un sceau qui montrait seulement les supports actuels, mais pas d'écu. Les nouvelles armoiries montraient au premier et au quatrième quartier les armoiries de l’ordre des Cirsterciens. Les villages de Puurs et de Breendonk ont été acquis en 1278 par l'abbaye Saint-Bernard d'Hemiksem. L'abbaye a possédé les villages jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. La barre à damier est prise dans les armoiries de l'abbaye et de l'ordre. Le deuxième quartier montre les armoiries de la famille Croÿ. Il représente les villages de Malderen, Liezele et Lippelo qui appartenaient à une branche de la famille Croÿ pendant plusieurs siècles. Le coq au troisième quartier est pris dans les armoiries de Ruisbroek. Les supports, qui n'étaient pas correctement décrits sur l'ancien sceau, sont Saint Pierre, saint patron de la paroisse de Puurs et un abbé représentant l'abbaye.
Blasonnement : Parti en 1. et 4. de gueules à une barre inclinée de deux rangées d'argent et de sable, en 2. 1. et 4. d'argent à trois traverses de gueules 2. et 3. d'argent à trois barres de gueules, les deux dans la tête de bouclier évitée 3. en argent un coq de sable qui avance, à la bouche, barbu, peigné et planté de gueules. L'écu placé devant une courbe en or. Porte-boucliers: à droite, une statue de saint Pierre avec diadème, à gauche, une figure de moines, la tête nue, une crosse à la main droite, tous deux en or. (Traduction libre)
Source du blasonnement : Heraldy of the World[9].



 
La commune Saint-Amand possédait des armoiries qui lui avaient été octroyées le 15 février 1855 et modifiées le 7 mai 1985.

Le sceau le plus ancien du conseil communal date du XVIIIe siècle et montre les armoiries complètes des ducs et des princes de Bournonville. En 1855, le conseil adopta le lion, mais à la place de la couronne et du manteau ducal, le buste du saint patron local fut ajouté. Le dragon est le symbole de Saint-Amands qui, selon la légende, a tué un dragon.

Le lion des anciennes armoiries provient des armoiries des ducs et des princes de Bournonville. En 1588, le domaine et le village de Saint-Amand devinrent la propriété de Marie-Christine van Egmont, duchesse de Bournonville. Le domaine est resté en possession de la famille jusqu'en 1776.

Dans les nouvelles armoiriees, le lion est combiné aux armes d'Oppuurs dans la moitié supérieure gauche et la moitié inférieure gauche représente l'ancienne municipalité de Lippelo. L'image de Saint Amand a également été changée en une composition plus correcte.
Blasonnement : Parti en 1 de sable au lion d'argent, griffu, langué et couronné d'or 2. croisé a. d'argent à trois roses de sable nouées et pointues d'or b. entouré de six pièces d'or et d'azur avec un ourlet de gueules, chargé de huit roses d'argent. L'écu placé devant un Saint-Amands de couleur naturelle, tenant une église à droite et à gauche un bâton d'évêque, tous deux d'or, et se tenant sur un dragon incliné de sinople, griffu et de gueules. (Traduction libre)
Source du blasonnement : Heraldy of the World[10].



HistoireModifier

BourgmestreModifier

Dates Bourgmestre
2019- Koen Van den Heuvel (CD&V)[3].

Pour les bourgmestres précédents voir Puers et Saint-Amand.

Résultats des électionsModifier

Parti 14-10-2018[11]
Votes et sièges % 29
CD&V-teamkoen 51,7 17
KR8! 11,2 3
Vlaams Belang 10,5 2
N-VA 17,6 5
Groen 8,9 2
Total des votes 18.886
Pourcentage % 93,4
Blanc et invalide% 2,7


DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

Les communes de Puers et Saint-Amand comptaitent ensemble, au , 26 227 habitants (13 004 hommes et 13 223 femmes), soit une densité de 597,43 habitants/km²[12] pour une superficie de 43,90 km².

Graphe de l'évolution de la population de la commune (la commune de Puurs étant née de la fusion des anciennes communes de Puers, de Breendonk, de Liezele et de Ruisbroek, celle de Saint-Amand, de Lippelo et de Oppuers, les données ci-après intègrent les huit communes dans les données avant 1977).

 
  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[13]

RéférencesModifier

  1. « Tous les résultats des élections communales 2018 », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Sceptr
  3. a et b « Koen Van den Heuvel va remplacer Joke Schauvliege comme ministre flamand de l'Environnement », sur RTBF, (consulté le 7 février 2019)
  4. Décret de l'Autorité flamande du 25 mai 2018 relatif à la fusion volontaire des communes de Puers (Puurs) et Saint-Amand (Sint-Amands) et modifiant l'annexe au décret du 5 juillet 2002 réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du 8 juillet 2011 (Moniteur Belge du 15 juin 2018 (Numac : 2018012631)
  5. De Morgen, De Morgen over Puurs-Sint-Amands, 20 november 2017
  6. VRT NWS, Definitief groen licht voor fusiegemeente Puurs-Sint-Amands, 20 november 2017
  7. De Morgen, Fusie Puurs en Sint-Amands definitief goedgekeurd, 20 november 2017
  8. Het Nieuwsblad, Gemeenteraden Puurs en Sint-Amands zetten licht voor fusie definitief op groen, 20 november 2017
  9. https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Puurs
  10. (https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Sainte-Ode)
  11. (nl) « Élection communale belge de 2018 »,
  12. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  13. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf