Ouvrir le menu principal

Gare de Lancy-Bachet

gare dans le canton de Genève, en Suisse

Lancy-Bachet
La gare en novembre 2017.
La gare en novembre 2017.
Localisation
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Commune Lancy
Quartier Grand-Lancy
Adresse Route de La Chapelle
Coordonnées géographiques 46° 10′ 26″ nord, 6° 07′ 50″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire CFF
Exploitant CFF
Services Léman Express
Caractéristiques
Ligne(s) CEVA
Voies 2
Quais 2
Zone 10 (Unireso)
Altitude 399 m
Historique
Mise en service
Architecte Ateliers Jean Nouvel
Correspondances
Tramway 1218
Autobus 2342434662D
Cars Transalis T72
Noctambus NM

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Lancy-Bachet

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

(Voir situation sur carte : canton de Genève)
Lancy-Bachet

La gare de Lancy-Bachet est une future gare ferroviaire située dans le quartier du Grand-Lancy à Lancy, une commune du canton de Genève en Suisse. Elle sera située sur le CEVA, le projet de ligne ferroviaire directe entre Genève et Annemasse (France), qui sera mis en service en 2019

Situation ferroviaireModifier

Établie en souterrain à 399 mètres d'altitude, la gare de Lancy-Bachet sera située sur le CEVA entre les gares de Lancy-Pont-Rouge et de Genève-Champel.

La gare a porté dans les projets le nom de « Carouge-Bachet » puis de « Genève-Bachet » dès l’automne 2016. La commune de Lancy a recouru auprès du Département fédéral des transports, contre cette décision de l’État de Genève. Elle a obtenu gain de cause en mars 2018, la gare étant située sur la commune de Lancy. La limite communale se trouve à quelques mètres seulement du tunnel. Cette décision concerne aussi le la gare de « Lancy-Pont-Rouge » qui aurait pu s’appeler « Genève-Pont-Rouge »[1].

HistoireModifier

 
Portail Ouest de la gare en construction, novembre 2017.

La gare est construite dans le cadre du projet CEVA. Sa construction débute en 2012 et nécessite la restructuration complète de la station de tramway Bachet-de-Pesay (suppression de la boucle, reconstruite en 2017 plus au sud et réorganisation du plan de voies), située juste au dessus de la future gare[2].

En 2016, l'office fédéral des transports annonce que la gare se nommera Genève-Bachet[3] ; en 2017 le nom de Carouge-Bachet figure encore sur le site internet du projet CEVA et une situation similaire pour la gare de Lancy-Pont-Rouge se transforme en bataille politique entre le Grand Conseil et le Conseil d'État[4]. En mars 2018, le département fédéral des transports (DETEC) donne raison à la commune de Lancy où se trouve géographiquement la gare, faisant que la gare devrait porter le nom de Lancy-Bachet en application de l'ordonnance fédérale sur les noms géographiques qui prévoit qu'une « station se voit attribuer le nom de la localité qu'elle dessert », Carouge restera alors la seule ville suisse de plus de 20 000 habitants sans gare[5],[6]. En les CFF prennent à leur tour position pour le nom « Lancy-Bachet », contre l'avis du canton qui n'a plus la possibilité de faire un recours, dénomination que le Conseil fédéral valide finalement le , mettant fin à la « guerre des gares »[7],[8].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

DesserteModifier

La gare sera desservie par des trains de quatre des six lignes du Léman Express[9].

IntermodalitéModifier

La gare de Lancy-Bachet sera un nœud intermodal important, desservi par les lignes 12 et 18 du tramway de Genève, à la station Lancy-Bachet-Gare (ex-Bachet-de-Pesay), et par plusieurs lignes de bus (23, 42, 43, 46, 62, D et Noctambus NM) des Transports publics genevois (TPG), ainsi que la ligne Transalis T72 des cars LIHSA. Les TPG ont leur siège à côté de la future gare, au dépôt du Bachet-de-Pesay.

Notes et référencesModifier

  1. Marc Moulin, « Lancy remporte la guerre des gares », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne, consulté le 18 janvier 2019).
  2. « La boucle du Bachet-de-Pesay », sur https://www.bus-tram-geneve.ch, (consulté le 20 octobre 2017)
  3. Marc Moulin, « Berne avalise le nouveau nom des gares du CEVA », sur https://www.tdg.ch, (consulté le 4 décembre 2017)
  4. Éric Budry, « Lancy ou Genève-Pont-Rouge? Les députés taclent le Conseil d’État », sur https://www.tdg.ch, (consulté le 3 décembre 2017)
  5. Marc Moulin, « Lancy remporte la guerre des gares », sur https://www.tdg.ch, (consulté le 29 mars 2018)
  6. « Victoire de Lancy à Berne face au Conseil d'Etat », sur http://www.20min.ch, (consulté le 28 mars 2018)
  7. Caroline Zumbach, « Les CFF soutiennent Lancy, pas le Canton », sur https://www.tdg.ch, (consulté le 12 septembre 2018)
  8. Théo Allegrezza, « Lancy accolera bien son nom aux gares de Pont-Rouge et du Bachet », sur https://www.tdg.ch, (consulté le 7 novembre 2018)
  9. « Carte du réseau Léman Express », sur http://lemanexpress.ch (consulté le 4 août 2018)

Voir aussiModifier