Ouvrir le menu principal

Gare de Buzy-en-Béarn

gare française

Buzy-en-Béarn
Image illustrative de l’article Gare de Buzy-en-Béarn
Autorail en gare de Buzy-en-Béarn
Localisation
Pays France
Commune Buzy
Adresse Halte SNCF
64260 Buzy en Béarn
Coordonnées géographiques 43° 08′ 54″ nord, 0° 27′ 21″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Nouvelle-Aquitaine
Caractéristiques
Ligne(s) Pau à Canfranc
Buzy à Laruns-Eaux-Bonnes-Les Eaux-Chaudes (HS)
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 4 908[1](2006)

6 474[2](2014)

Altitude 376 m
Historique
Mise en service 1er septembre 1883

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Buzy-en-Béarn

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Buzy-en-Béarn

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Buzy-en-Béarn

La gare de Buzy-en-Béarn est une gare ferroviaire française des lignes de Pau à Canfranc et de Buzy à Laruns-Eaux-Bonnes-Les Eaux-Chaudes. Elle est située sur le territoire de la commune de Buzy, dans le département des Pyrénées-Atlantiques en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1883 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne. C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), elle est desservie par des trains express régionaux TER Nouvelle-Aquitaine.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 376 mètres d'altitude, la gare de Buzy-en-Béarn est située au point kilométrique 235,274[3] de la ligne de Pau à Canfranc (frontière), entre les gares ouvertes de Gan et d'Ogeu-les-Bains. Ancienne gare de bifurcation, elle était l'origine de la ligne de Buzy à Laruns-Eaux-Bonnes-Les Eaux-Chaudes aujourd'hui fermée.

Elle dépend de la région ferroviaire de Bordeaux. Elle est équipée de deux quais, le quai 1 pour la voie unique et le quai 2 pour la voie 2, qui disposent chacun d'une longueur utile de 160 m[4].

HistoireModifier

La gare de Buzy-en-Béarn est mise en service le 30 juin 1883[5] lors de l'ouverture de la section Pau - Buzy. La section Buzy - Oloron-Sainte-Marie a été ouverte le 1er septembre[5] de la même année.

La conception de la ligne Buzy - Laruns nécessita le déplacement dans les années 1880 des dolmens de Buzy lors du creusement de la tranchée où passe la ligne.

La ligne allant jusqu'à Oloron fut prolongée jusqu'à son terminus en Espagne à la gare internationale de Canfranc en 1928. Cette ligne sera d'ailleurs la première ligne transpyrénéenne mise en service.

 
Ancien bâtiment voyageurs.

La ligne de Buzy à Laruns-Eaux-Bonnes-Les Eaux-Chaudes a été fermée au trafic des voyageurs le [6]. Une liaison de bus restera en place pour assurer les déplacements jusqu'au . Le trafic des marchandises subsista entre Buzy-en-Béarn et Arudy jusqu'en 2003. L'aiguille d'accès à la ligne de Laruns en gare de Buzy a été déposée, mais les rails sont toujours présents jusqu'à Arudy. Un projet de vélorail est en cours, et la voie ferrée a été nettoyée sur le parcours prévu pour les vélorails.

Sur l'autre embranchement, la ligne de Pau à Canfranc fut partiellement fermée, tout d'abord entre Bedous et Canfranc en 1970 à la suite d'un accident ferroviaire sur le pont de l'Estanguet, puis entre Bedous et Oloron au début des années 1980. La réouverture de la ligne d'Oloron à Canfranc est toujours d'actualité et a d'ores et déjà rouvert entre Oloron et Bedous en 2016. Depuis la fin de la navette entre Buzy et Laruns, au début des années 2000, la gare de Buzy est devenue une simple halte voyageurs[7].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre[8].

DesserteModifier

Buzy-en-Béarn est desservie par des trains TER Nouvelle-Aquitaine qui effectuent des missions entre les gares de Pau et d'Oloron-Sainte-Marie[8].

IntermodalitéModifier

Le stationnement des véhicules est possible à proximité de la halte.

Notes et référencesModifier

  1. Schéma Régional d’Infrastructures et de Transports Pays du Grand Pau – Eléments de diagnostic p15, Conférence Territoriale Serres Castet – 30 novembre 2007
  2. Fréquentation des gares en 2014, ressources.data.sncf.com, consulté le 31 mai 2016
  3. Origine du chaînage : Toulouse
  4. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexes 7 : autres installations, 2012 p. 13/89 lire (consulté le 27 novembre 2011).
  5. a et b Histoire du rail transpyrénéen, éditions La Regordane, p. 76.
  6. Ligne Pau-Canfranc.
  7. Site transpyreneen : La gare de Buzy-en-Béarn (consulté le 10 février 2014).
  8. a et b La gare de Buzy-en-Béarn sur ter.sncf.com Aquitaine, un site officiel de la SNCF (consulté le 10 février 2014)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Pau Gan TER Nouvelle-Aquitaine Ogeu-les-Bains Oloron-Sainte-Marie
ou Bedous