Gare d'Épannes

gare française

Épannes
Image illustrative de l’article Gare d'Épannes
Localisation
Pays France
Communes Frontenay-Rohan-Rohan
Amuré
Quartier Le Pont (Pont d'Épannes)
Coordonnées géographiques 46° 14′ 40″ nord, 0° 34′ 56″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Services Fermée
Caractéristiques
Ligne(s) Saint-Benoît - La Rochelle-Ville
Voies 2
Altitude 23 m
Historique
Mise en service
Fermeture
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Épannes
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
(Voir situation sur carte : Deux-Sèvres)
Épannes

La gare d'Épannes est une gare ferroviaire française fermée de la ligne de Saint-Benoît à La Rochelle-Ville. Elle est située au Pont d'Épannes sur le territoire des communes de Frontenay-Rohan-Rohan et d'Amuré dans le département des Deux-Sèvres en Région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1857, par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO). C'était une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) avant d'être fermée en .

Situation ferroviaireModifier

Établie à 23 mètres d'altitude, la gare d’Épannes est située au point kilométrique (PK) 86,702 de la ligne de Saint-Benoît à La Rochelle-Ville, entre les gares ouvertes de Prin-Deyrançon et Niort dont elle est séparée par les gares fermées de Frontenay-Rohan-Rohan et Saint-Symphorien.

HistoireModifier

La station d'Épannes est mise en service la , par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO) lorsqu'elle ouvre à l'exploitation le deuxième tronçon, de Niort à La Rochelle de sa ligne de Poitiers à La Rochelle et Rochefort[1].

La gare d’Épannes était desservie jusqu’au par des trains TER Poitou-Charentes, à raison d’un aller-retour par jour du lundi au vendredi uniquement[2]. Cela permettait de passer la journée à Niort ou Poitiers. Dans la perspective du cadencement en décembre 2011, la suppression de cet arrêt a été décidé par anticipation (les documents officiels internes et commerciaux ne prévoyaient pas cette fermeture dès juillet 2011).

Notes et référencesModifier

  1. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 : 1852-1857, Paris, Palau éd., , 215 p. (ISBN 2-950-942-11-3, notice BnF no FRBNF36712104), « 2.44. Niort-La Rochelle », p. 202.
  2. Fiches horaires TER obtenues en gare de La Rochelle en juin 2011.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier