Ouvrir le menu principal

Les gammes pentatoniques sont des échelles musicales constituées de cinq degrés. Au contraire des systèmes pentatoniques des musiques modales traditionnelles, les gammes pentatoniques sont construites dans le système du tempérament égal. Elles se distinguent des gammes usuelles de la musique occidentale qui sont constituées de sept degrés, échelles heptatoniques.

Les gammes pentatoniques sont abondamment utilisées dans les genres de musique populaire afro-américaine tels que le blues, le jazz et le rock'n roll.

Les gammes pentatoniques sont nommées de la même façon que les gammes usuelles.

Sommaire

Gamme pentatonique majeureModifier

 

[1]

Construction de la gammeModifier

La gamme pentatonique majeure est basée sur l’enchaînement des quintes en partant de la tonique.

En partant de do, la suite des quintes est : Do−Sol−Ré−La−Mi.

En ramenant les notes ainsi obtenues dans l'ordre naturel (de la plus grave vers la plus aiguë) on trouve : Do−Ré−Mi−Sol−La.

Selon la notation des intervalles, les notes sont : Tonique−seconde Majeure−tierce Majeure−quinte juste−sixte Majeure.

Gamme pentatonique mineureModifier

 

Construction de la gammeModifier

La gamme pentatonique mineure se construit comme la gamme mineure "classique", c'est-à-dire en partant des notes de la gamme majeure mais le point de départ est différent : la tonique de la gamme mineure est située une tierce mineure sous la tonique de la gamme majeure.

Si on reprend la gamme pentatonique majeure décrite ci-dessus : Do−Ré−Mi−Sol−La, on reprend donc les mêmes notes par contre la première note est le La qui est une tierce mineure sous Do.

On trouve : La−Do−Ré−Mi−Sol

Selon la notation des intervalles, les notes sont : Tonique−tierce mineure−quarte juste−quinte juste−septième mineure.

La gamme de blues est bâtie sur la gamme pentatonique mineure.

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Siron, Bases : des mots aux sons, Paris, Outre mesure, , 203 p. (ISBN 9782907891233, OCLC 301660098, lire en ligne)