Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellatrix Lestrange.
Bellatrix
(γ Orionis)
Description de l'image Bellatrix (Orion).jpg.
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 05h 25m 07,9s
Déclinaison +06° 20′ 59,0″
Constellation Orion
Magnitude apparente +1,64

Localisation dans la constellation : Orion

(Voir situation dans la constellation : Orion)
Orion IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral B2III
Indice U-B -0,87
Indice B-V -0,22
Variabilité Éruptive
Astrométrie
Vitesse radiale 18,2 km/s
Mouvement propre μα = −8,75 mas/a
μδ = −13,28 mas/a
Parallaxe 13,42 ± 0,98 mas
Distance 240 ± 20 al
(75 ± 5 pc)
Magnitude absolue −2,72
Caractéristiques physiques
Masse 8−9 M
Rayon 5,7 R
Luminosité 4 000 L
Température 21 500 K

Autres désignations

γ Ori, 24 Ori (Flamsteed), HR 1790, HD 35468, BD+06 919, SAO 112740, CCDM J05252 +0620A, FK5 210, HIP 25336

Bellatrix (γ Orionis) est une étoile géante bleue de la constellation d'Orion, 3e par sa magnitude (+1,6) et de type spectral B2.

Sommaire

NomsModifier

Bellatrix est le nom propre de l'étoile qui a été approuvé par l'Union astronomique internationale le [1]. Il s'agit d'un nom traditionnel qui provient du latin et signifie « la guerrière ». Elle est connue également comme l'étoile Amazone.

HistoireModifier

On a cru un moment qu'elle appartenait à l'Association OB1 d'Orion qui comprend une grande partie de la constellation d'Orion. Mais cette hypothèse a été depuis écartée car Gamma Orionis est beaucoup plus proche de la Terre que le reste du groupe.

Historiquement, cette étoile a été utilisée comme standard de luminosité que les astronomes pouvaient comparer avec d'autres étoiles pour vérifier leur variabilité. Mais il fut découvert plus tard que Bellatrix est elle-même une variable éruptive, dont la luminosité change de quelques pour-cents au cours du temps. Sa magnitude varie entre 1,59 et 1,64.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Table 1: Star Names Approved by WGSN as of 20 July 2016 », Bulletin of the IAU Working Group on Star Names, no 1,‎ (lire en ligne [PDF], consulté le 24 août 2016).

Voir aussiModifier