Ouvrir le menu principal

Gace Brulé

trouvère français issu de la petite noblesse champenoise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brûlé.
Au renouviau de la douçor d'esté..., en notation carrée, sur portées de 4 lignes.

Gace Brulé est un trouvère et chevalier champenois du XIIe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

Les documents le concernant sont rares, et même ses dates de naissance et de mort sont sujettes à discussions et hypothèses de la part des médiévistes. Ceux-ci s'accordent généralement à situer sa naissance après 1160, et sa mort après 1213.

Jouissant d'une grande considération de la part de ses contemporains, il donna sa propre interprétation des thèmes classiques aux troubadours du sud de la France (le désespoir de l'amant ou du poète, le cœur épris d'une dame, les jaloux etc.) Ses chansons présentaient en général une seule idée centrale, dont étaient montrés les côtés négatifs et positifs. Trois d'entre elles sont citées dans Le Roman de la Rose de Jean Renart.

ŒuvresModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Bibliographie critiqueModifier

  • Marie-Geneviève Grossel éd., Chansons d'amour du Moyen Âge, Librairie générale française, Paris, 1995
  • Marie-Geneviève Grossel, « Roi des poètes et poète du roi : le trouvère Gace Brulé (vers 1170-1215) », dans La Vie en Champagne, Nouvelle Série 033*, janvier 2003, p. 3-9

Liens externesModifier