Gérard Le Fur

scientifique et chef d'entreprise français

Gérard Le Fur, né le , est un scientifique et chef d'entreprise français. De à , il est directeur général de Sanofi Aventis, où il a effectué toute sa carrière.

Gérard Le Fur
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président-directeur général (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

ParcoursModifier

En 1973, Gérard Le Fur devient docteur en pharmacie. De 1973 à 1982, il est chef de laboratoire et directeur adjoint de la R&D au département de biochimie pharmacologique chez Pharmuca. De 1982 à 1986, il est directeur de la biologie chez Rhône-Poulenc. Puis en 1986, il devient directeur adjoint au vice-président exécutif de la R&D de Sanofi, puis directeur de la recherche chez Sanofi-Synthélabo[1].

En , il prend la direction de Sanofi-Aventis[1], succédant à Jean-François Dehecq qui a conservé la présidence du conseil d'administration.

En , la Food and Drug Administration américaine refuse l'homologation du Rimonabant (commercialisé sous la marque Acomplia), une pilule pour lutter contre l'obésité et le tabagisme, évoquant les risques de suicide liés à la consommation du produit. C'est un marché de $3 milliards que Sanofi-Aventis perd sous sa présidence[2]. Au premier semestre 2008, les ventes de la pilule Acomplia avoisinent les 50 millions d'euros alors que le groupe prévoyait un chiffre d'affaires de 2 milliards sur l'année[3].

Le , il est remplacé par Christopher Viehbacher, ancien de GlaxoSmithKline. Sa destitution après 15 mois à la direction s'explique par son incapacité à redresser la valeur du cours en bourse alors que les actionnaires majoritaires de Sanofi (Total avec 20 % des droits de vote et L'Oréal avec 15 %[4]) souhaitait se désengager du capital du fabricant de médicaments[2],[3]. Il est alors rétrogradé au poste de conseil scientifique, s'engage à ne pas travailler pour la concurrence jusqu'en 2010, touche pour ce poste une rémunération mensuelle de 150 000 euros, et a touché 2,7 millions d'euros fixe d'indemnités de départ[5],[6].

Autres fonctionsModifier

Prix et récompensesModifier

  • Prix Galien (1983, 2000)[1]
  • Prix de l'Ordre des pharmaciens (2004)[1]

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Chantal Houzelle, « Gérard Le Fur, un chercheur à la barre de Sanofi-Aventis », sur Lesechos.fr, (consulté le 17 janvier 2017)
  2. a et b Yves Mamou, « Gérard Le Fur serait évincé de la direction de Sanofi Aventis », sur Lemonde.fr, (consulté le 17 janvier 2017)
  3. a et b Paul Loubière, « "Sanofi-Aventis : les coulisses du départ de Gérard Le Fur", par Paul Loubière », sur Challenges.fr, (consulté le 17 janvier 2017)
  4. « Les quatre plaies de Sanofi-Aventis », sur LExpansion.com, (consulté le 10 septembre 2019)
  5. « Placard en or massif pour Gérard Le Fur chez Sanofi », sur Liberation.fr, (consulté le 17 janvier 2017)
  6. « Informations relatives à la fin du mandat de Monsieur Gérard Le Fur et à la nomination de Monsieur Chris Viehbacher aux fonctions de Directeur Général », sur Sanofi.com (consulté le 17 janvier 2017)
  7. « Académie des sciences »

Lien externeModifier