Ouvrir le menu principal

Gène crème du cheval

couleur de robe de chevaux
(Redirigé depuis Gène crème)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crème.
Gène crème

Robe du cheval

Description de cette image, également commentée ci-après
Un cheval américain à la robe cremello
Génotype
Notation CR
Robe de base Alezan, bai ou noir
Dilution Crème (CR)
Phénotype
Corps Dilution plus ou moins forte de la robe de base
Crins Très généralement éclaircis
Fréquence
Porteur(s) Cheval crème, American cream draft
Œil d'un cheval cremello

Le gène crème est un gène de dilution de la robe du cheval, assez rare. Il est connu pour donner la robe cremello, caractérisée par un pelage et des crins proches du blanc ainsi que des yeux bleus. Ce gène est également responsable des robes isabelle, palomino, perlino et noir réglisse. Le mécanisme de transmission du gène crème est désormais bien connu grâce aux études génétiques. Les robes cremello et perlino sont faciles à sélectionner, deux cremello ou perlino croisés entre eux ne donnant que des sujets eux-mêmes cremello ou perlino.

Deux races ne présentent qu'une robe cremello ou perlino : le cheval crème et l'American cream draft. Ce gène est également fréquent chez les races de l'Akhal-Teke, du lusitanien et du Quarter Horse.

Sommaire

HistoireModifier

Les robes avec gène crème sont connues depuis longtemps, mais les Américains sont les premiers à s'être spécialisés dans l'élevage des chevaux de couleur. Les « gènes de couleurs » sont probablement arrivés aux Amériques au XVIe siècle avec les chevaux des conquistadors. Depuis, les « chevaux de couleurs » ont toujours été très appréciés en Amérique du Nord où ils font souvent l'objet d'élevages spécifiques. La fréquence relativement rare des robes avec gène crème en l'absence d'un élevage spécifique rend ces robes d'autant plus appréciées. En France, le cheval crème a été reconnu comme race par les haras nationaux et le ministère de l'agriculture en 2005.

Un cheval russe de race Akhal-Téké, à la robe crème aux reflets métalliques, Ак Гёз (Ak Gez) s'est fait connaître sur internet comme le « plus beau cheval du monde »[1]. Il a été présenté lors d'une exposition équine à Saint-Pétersbourg en 2009[2].

IdentificationModifier

 
Les balzanes blanches de ce perlino sont bien visibles

Le cheval cremello se distingue par son pelage et ses crins sont d'une couleur très proche du blanc, que l'on pourrait qualifier de blanc cassé. La peau du cheval est rose et les yeux sont bleus. On peut toujours voir les marques blanches d'un cheval cremello, comme les balzanes, s'il en possède. Le perlino est extrêmement proche de la robe cremello dans le sens où les yeux sont bleus, la peau rose et le pelage « blanc cassé ». La seule différence réside dans la couleur des crins qui sont plus foncés que chez la robe cremello, généralement d'une teinte marron très claire.

GénétiqueModifier

Il convient de distinguer la robe cremello du gène crème. Le gène crème est également responsable des robes palomino, perlino et isabelle. Sur le plan génétique, la robe cremello est donc créée par l'éclaircissement (la double dilution) d'une robe de base alezane par le gène dominant crème. Présent en double exemplaire (double dilution), le gène crème donne un cheval cremello. La robe perlino est elle créée par la double dilution d'une robe de base baie. Tous les chevaux cremello et perlino sont donc homozygotes. Le gène crème a été identifié et sa présence peut donc être attestée par une analyse génétique. Ce gène a d'autres effets sur les autres robes de base du cheval :

  • Présent en unique exemplaire sur une base de robe baie, le gène crème donne un cheval isabelle
  • Présent en double exemplaire sur une robe baie, le gène crème donne un cheval perlino
  • Présent en unique exemplaire sur une base de robe alezane, le gène crème donne un cheval palomino
  • Présent en double exemplaire sur une base de robe alezane, le gène crème donne un cheval de robe cremello.

Cette particularité du gène crème rend les robes cremello et perlino très simples à sélectionner : en effet, deux chevaux cremello croisés entre eux ne donnent que des poulains cremello, deux chevaux perlino croisés entre eux ne donnent que du perlino, un cremello croisé à un alezan ne donne que du palomino et un bai croisé à un perlino ne donne que de l'isabelle. Les robes cremello peuvent dans des cas très rares être pie (tobiano, sabino, tachetés...), c'est-à-dire avoir de grandes taches blanches séparées des parties colorées. Les chevaux pie n'entrent pas dans le registre de couleur de la robe cremello ni de la race du cheval crème.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

FréquenceModifier

Article détaillé : Cheval crème.

La race du cheval crème a été reconnue par les haras nationaux et le ministère de l'agriculture le 15 mars 2005[3]. Cependant, la robe se rencontre chez d'autres races, en particulier l'Akhal-Teke, l'American cream draft, le Lusitanien et le Quarter Horse. Bartabas a choisi des chevaux de race lusitanienne avec double dilution crème pour constituer la cavalerie de l'Académie de Versailles.

Notes et référencesModifier

  1. « Le plus beau cheval du monde est terriblement flippant », madmoiZelle.com,‎ (lire en ligne)
  2. (bg) Dariknews, « Вижте „небесния кон“, който завладя социалните мрежи с красотата си (ВИДЕО/СНИМКИ) - Любопитно » [« Voici le « cheval céleste » qui a conquis les réseaux sociaux avec sa beauté (VIDEO / PHOTOS) »], dariknews.bg,‎ (lire en ligne)
  3. cheval crème sur Le site officiel des Haras nationaux

Voir aussiModifier