Fujiwara no Takatō

poétesse japonaise

Fujiwara no Takatō (藤原高遠?) (949 - ) est un courtisan, musicien et poète japonais du milieu de l'époque de Heian. Son père est Fujiwara no Tadatoshi et son grand-père Fujiwara no Saneyori. Il fait partie de la liste des trente-six poètes immortels du Moyen Âge (Chūko Sanjūrokkasen).

Il est nommé Jugoi en 964 et chambellan en 967. En 970 il est fonctionnaire dans la province d'Ōmi, en 971 il est promu Shōgoi, en 984 shōshii et en 986 chef du kuraryō. Vers 990, il devient jusanmi puis sangi, en 1004 dazaifu de la province de Tsukushi, et en 1012 shōsanmi.

Comme poète waka, il réunit ses poèmes dans une compilation personnelle appelée Daini Takatō-shū (大弐高遠集?) et 28 de ses poèmes paraissent dans diverses anthologies impériales dont le Shūi Wakashū. Il est aussi connu comme spécialiste de la flûte.

Lien externeModifier

Source de la traductionModifier