Frontière entre la Corée du Nord et la Russie

sépare les territoires de la Corée du Nord et la Russie

Frontière entre la Corée du Nord et la Russie
Carte de la frontière.
Carte de la frontière.
Caractéristiques
Délimite Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Drapeau de la Russie Russie
Longueur totale 305 km (partie fluviale : 19 km, partie maritime : environ 285 km)
Particularités Fluviale et maritime, continue
Historique
Création Fin du XIXe siècle
Tracé actuel 1980 (traités entre la Corée du Nord et la RSFS de Russie)

La partie terrestre (en fait, fluviale) de la frontière entre les deux pays mesure 19 km, ce qui en fait l'une des plus petites frontières internationales ; spécifiquement, pour les deux États, il s'agit de la frontière internationale la plus courte. La partie maritime mesure environ 285 km.

TracéModifier

La frontière, longeant le fleuve Tumen, est située dans le nord-est de la Corée du Nord et l'est de la Russie. Elle débute non loin de la ville russe de Khassan, à la jonction avec les frontières sino-russe et sino-coréenne (42° 25′ N, 130° 36′ E). Elle suit le milieu du fleuve Tumen vers le sud jusqu'à son embouchure dans la mer du Japon (42° 17′ 34,34″ N, 130° 41′ 49,16″ E).

La frontière maritime suit ensuite une direction sud-est, tout d'abord jusqu'à la limite des eaux territoriales des deux pays (42° 09′ N, 130° 53′ E), puis de leur zones économiques exclusives (40° 16′ N, 132° 49′ E).

Administrativement, la frontière sépare le kraï russe de Primorie et la ville nord-coréenne de Rasŏn.

Concernant la frontière maritime, cette dernière a fait l'objet d'un accord bilatéral signé le [1] : la frontière entre les eaux territoriales dans la mer du Japon court en ligne droite jusqu'au point d'intersection avec la ligne de la limite extérieure des eaux territoriales soviétiques et coréennes, dont les coordonnées géographiques du point B est 42° 09′ 00″ N, 130° 53′ 00″ E.

PassageModifier

La frontière est traversée par un pont ferroviaire, le pont de l'Amitié, près de sa limite nord. Ce pont ferroviaire comporte deux sections jointives à la verticale de la frontière établie au milieu du chenal principal du fleuve Tumen :

  • la section russe, de 89,1 mètres, comporte un tablier en béton armé ;
  • la section nord-coréenne, de 491,5 mètres, comporte un tablier métallique.

HistoriqueModifier

La frontière apparaît formellement au traité d'Aigun en 1858, entre la Corée et l'Empire russe. Elle n'a pas évolué depuis, ni lors de l'annexion de la Corée par le Japon (1910) ni lors de la création de l'URSS (1922), ni lors de la dislocation de l'URSS (1991).

La Corée du Nord devient indépendante du Japon en 1945. Dans la deuxième moitié des années 1980, plusieurs traités précisent le tracé de la frontière, y compris dans sa partie maritime[2],[3].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier