Ouvrir le menu principal

Fondation Friedrich-Ebert

(Redirigé depuis Friedrich-Ebert-Stiftung)
Fondation Friedrich-Ebert
upright=Article à illustrer Organisation
Bonn FES.jpg
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Siège social
Pays
Organisation
Membres
130 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif
595 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Affiliation
Mouvement européen-Allemagne, Foundation for European Progressive Studies (d), Alliance progressiste, Arbeitskreis deutscher Bildungsstätten (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires
194 600 000 euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
(de) www.fes.deVoir et modifier les données sur Wikidata
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FES et Ebert.
Le siège de la Fondation Friedrich-Ebert à Bonn.

La Fondation Friedrich Ebert (en allemand Friedrich-Ebert-Stiftung abrégée en FES) est une fondation associée au SPD, le parti social-démocrate allemand. Elle est la plus importante et la plus ancienne fondation associée à un parti politique en Allemagne. Son siège est à Bonn et elle a des bureaux à Berlin. Elle entretient une centaine de bureaux dans le monde entier. Ses activités se concentrent sur la démocratisation, le développement économique et le renforcement des structures de la société civile. La Fondation détient le mandat international de la Confédération allemande des syndicats.

La Fondation porte le nom de Friedrich Ebert. Friedrich Ebert (1871-1925) fut le premier président de la république de Weimar. La Fondation a été créée en 1925 juste après la mort d'Ebert. Originalement, elle a été conçue comme une association accordant des bourses d'étude à des étudiants issus des milieux populaires. Le volet bourses d'étude reste actif jusqu'aujourd'hui, néanmoins la Fondation a depuis considérablement élargi son champs d'action. Elle est principalement actif dans le domaine de l'éducation civique et politique. S'y ajoutent les activités à l'étranger dans le domaine de la démocratisation et du développement économique et social. La Fondation sert également de think tank[1] au parti social-démocrate comme aux syndicats allemands et internationaux.

Les fondations politiques allemandesModifier

Les fondations représentent une particularité allemande. Dans leur travail à l'international elles sont censées de représenter le pluralisme politique allemand tout en œuvrant pour la démocratie et le développement économique. Elles sont ainsi des acteurs particuliers de la politique étrangère allemande permettant d'établir un dialogue avec des acteurs sociétaux étrangers qui ne peuvent pas être atteints ni par la diplomatie traditionnelle ni par la coopération bilatérale.

Selon le président fédéral Roman Herzog en 1996, les fondations politiques restent aujourd'hui encore "l'un des instruments les plus efficaces et éprouvés de la politique étrangère allemande, si on ne se limite pas aux seules méthodes et au savoir traditionnel de la diplomatie"[2].

Tout en étant proche de leurs partis respectifs les fondations restent financièrement et administrativement indépendantes de ceux-ci. Surtout dans le travail international les fondations disposent généralement d'une expertise et de réseaux qui dépassent largement les moyens des partis politiques allemands. Néanmoins il est aussi leur devoir d'établir et de maintenir des contacts entre les partis politiques allemands et les acteurs politiques idéologiquement proches d'eux dans leur pays d'implantation respectifs.

Travail à l'internationalModifier

La Fondation a joué un rôle important en Afrique du Sud dans son soutien à l’ANC dès 1985, la négociation entre l’opposition et certaines élites scientifiques et économiques, et par la formation de dirigeants politiques. L’Allemagne a ainsi créé des liens privilégiés avec le régime de Pretoria tant au niveau politique qu'économique.

La Fondation a également joué un rôle crucial dans la démocratisation de l'Espagne et du Portugal, notamment en soutenant le Parti socialiste (Portugal) et le Parti socialiste ouvrier espagnol. Le Parti socialiste (Portugal) a été fondé dans les locaux de la Fondation à Bad Münstereifel.

Les activités de la Fondation à l'international sont financés en large partie par l'État allemand, notamment le Ministère fédéral de la coopération économique (pour les pays émergents et en voie de développement) et le Ministère fédéral des Affaires étrangères (pour les pays industrialisés)[3]. La Fondation reçoit également des fonds de la part de l'Union européenne.

Présidents de la FondationModifier

La fondation fut dirigée par Peter Struck, ancien Ministre de la défense, de 2010 à sa mort en décembre 2012. Depuis 2013 Kurt Beck, ancien Premier ministre de la Rhénanie-Palatinat, préside la Fondation.

LittératureModifier

Les fondations politiques allemandes

Vidéo sur le travail de la Fondation à l'occasion du 90e anniversaire de sa création (en allemand): 90 ans Fondation Friedrich Ebert

Articles connexesModifier

RéférencesModifier