Freemake Video Converter

logiciel informatique
Freemake Video Converter

Description de l'image Freemake interface.JPG.
Informations
Développé par Ellora Assets Corporation
Première version
Dernière version 4.1.10 ()
Écrit en C++ et C#Voir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Microsoft Windows, éditions de Windows 10, Windows 8.1 (en), Windows 8, differentes versions de windows 7 (en), Windows Vista et Windows XP editions (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Microsoft Windows
Formats lus MPEG-1, MPEG-2, MOV (d), Matroska, MPEG-4 Part 14, AVI, MPEG-1/2 Audio Layer 3, DVD, WMV HD (en), FLV, 3gp, disque Blu-ray, Small Web Format, Advanced Video Codec High Definition, MTS, Fraps (d), Advanced Audio Coding, Windows Media Audio et Waveform Audio File FormatVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues français, anglais, allemand, russe, espagnol, italien, portugais et japonais
Type convertisseur vidéo
Politique de distribution Location par mois ou achat direct
Licence publiciel,payante
Site web freemake.com.fr

Freemake Video Converter était un logiciel gratuit pour convertir des fichiers vidéo. Il a été créé par la société Ellora Assets Corporation. Le programme est utilisé pour l'encodage vidéo, gravure de DVD et Blu-ray disques, création des diaporamas, montage de vidéo et mise à ligne des fichiers sur YouTube[1].

FonctionnalitésModifier

Freemake Video Converter peut importer la majorité des formats vidéo, audio et image[2], et les convertir vers AVI, MP4, WMV, Matroska, FLV, SWF, 3GP, DVD, Blu-ray, MPEG, et MP3[3]. Le programme prépare des vidéos pour des appareils multimédia, y compris les gadgets par Apple (iPod, iPhone, iPad), Xbox, Sony PlayStation, Samsung, Nokia, BlackBerry, portables Android, et d'autres[4].

Freemake Video Converter permet de simples tâches du montage vidéo, telles que la coupe, la rotation, retournement, et la combinaison de plusieurs vidéos en un seul fichier et peut également créer des diaporamas photos avec musique de fond. Les utilisateurs peuvent mettre en ligne ces vidéos sur YouTube[5].

L'interface du logiciel est basée sur la technologie Windows Presentation Foundation.

Mises à jour importantesModifier

Dès la version 1.2, Freemake Video Converter prit en charge les la technologie NVIDIA CUDA pour l'encodage de H.264 vidéo[6].

Freemake Video Converter 2.0 est une mise à jour majeure qui intègre deux nouvelles fonctions: le téléchargement des vidéos à partir de portails en ligne et la création des disques Blu-ray[7]. Version 2.1 ajoute le soutien pour sous-titres, la création de image ISO, et la conversion des DVD vers DVD/Blu-ray. Avec la version 2.3 (précédemment 2.2 Beta), le soutien de DirectX Video Acceleration a été ajoutée afin d'accélérer la conversion (jusqu'à 50 % pour le contenu HD)[8].

La version 3.0 intègre la conversion de vidéo pour HTML5 et de nouveaux profils pour des smartphones[9].

Autrefois distribué en tant que freeware, il est devenu par la suite un Shareware, et est aujourd'hui devenu un Publiciel, voire un "Ransomware". En effet, depuis sa version Shareware, le logiciel intègre automatiquement un logo à l'intérieur de chaque vidéo convertie. Si l'utilisateur achète la version complète du logiciel pour profiter de quelques profils de conversion supplémentaire, le logiciel continue d'intégrer son logo, à moins de souscrire un abonnement supplémentaire au prix de 6,95$ hebdomadaire, soit 361,40$ par an.

RéférencesModifier

  1. (en) « Transcodez vos fichiers video et audio avec Freemake Video Converter », Micro Actuel Pratique, M.E.R.7,‎ , p. 61
  2. (en) Ludovic Loth, « Freemake Video Converter », Clubic.com, M6 WE
  3. (en) « Freemake Video Converter », Libellules.ch,
  4. (en) Ledudulela, « Freemake Video Converter : convertir une vidéo pour Freebox », CNET France, CBS Interactive Inc.
  5. (en) « Redimensionner les vidéos », Tout Google,‎ , p. 47
  6. (en) « Freemake Video Converter : Convertir des vidéos gratuitement, rapidement et simplement en masse avec CUDA. », Artiflo.net,
  7. (en) Thomas Debelle, « Freemake Video Converter 2.0 s’ouvre au Blu-ray », Ere Numérique, Microscoop,
  8. (en) « Freemake : Premier logiciel libre qui offre la conversion vidéo accélérée par GPU », Huffingtonpost.fr,
  9. (en) « Video Converter 3.0: HTML5, nouveaux mobiles & améliorations pour DVD », Freemake,

Liens externesModifier

Articles connexesModifier