Franz Naager

peintre et sculpteur allemand

Franz Naager, né le à Munich et mort le dans la même ville, est un artiste peintre, graveur, sculpteur, collectionneur et entrepreneur allemand.

Franz Naager
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Formation

BiographieModifier

 
Die bösen Zungen (1896), gravure reproduite dans Jugend.

Franz Naager étudie à l'Académie des beaux-arts de Munich avec Alexander Strähuber, Ferdinand Barth (de) et Gabriel von Hackl à partir du .

Après cela, il passe la période de 1901 à 1913 à Venise, où il est impliqué dans l'achat d'œuvres d'art en plus de son travail en tant qu'artiste. À Venise, il fonde les ateliers d'art avec environ 200 employés. Influencé par le sculpteur et artisan Lorenz Gedon (de) et l'architecte Gabriel von Seidl, il conçoit des œuvres artisanales, notamment des incrustations de marbre, des mosaïques et des bijoux sculpturaux.

De retour à Munich, il achète la maison de l'ancienne Schackgalerie pour y abriter ses collections d'art.

Franz Naager est également graphiste et écrivain. Il est membre de l'association des artistes munichois Allotria.

Franz Naager conçoit vers 1911 les frises de terre cuite pour les façades de l'ancien bâtiment résidentiel et commercial A. S. Drey sur la Max-Joseph-Strasse 2, des frises fabriquées par la Manufacture de porcelaine de Nymphenburg.

Franz Naager est élu membre honoraire de l'Académie des Beaux-Arts en 1922.

RéférencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (de) Thieme-Becker, vol. 25, , p. 320
  • Vollmer 1953–1962, Bd. 3, 1956, S. 454
  • Ludwig 1978, Bd. 3
  • Bénézit
  • Saur 1999–2000, Bd. 7, S. 243
  • Hermann Reiner, Münchner Impressionisten der Zwanziger Jahre, Babenhausen 1981
  • Bruckmanns Lexikon der Münchner Kunst – Münchner Maler im 19./20. Jahrhunderts, München 1982, Band 3, S. 213
  • Katalog der Galerie Prof. Franz Naager und kritische Plaudereien über die Sammlung Venetianischer Meister des Cinquecento : II. Auflage : München 1914 : Palais der alten Schackgalerie : Briennerstr. 19-22

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :