Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ximenes (homonymie) et Texada.

Francisco Ximenes de Texeda
Image illustrative de l’article Francisco Ximenes de Texada
Franceso Ximenes
Biographie
Naissance
Décès
à La Valette
Ordre religieux Ordre de Saint-Jean
de Jérusalem
Langue Langue d'Aragon
Grand maître de l'Ordre
Chevalier de l'Ordre

Francisco Ximenes de Texada ( - , La Valette) est le 69e grand maître[1] des Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Sommaire

BiographieModifier

Il accède au pouvoir dans un contexte de crise économique. Il devient rapidement impopulaire en raison des mesures d'austérité imprudentes qu'il met en place[2] et également par son caractère hautain et autoritaire qui heurte le clergé et le peuple maltais[3].

En , il doit faire face à la révolte des prêtres, une tentative de coup d'État nationaliste dirigée par un prêtre, Dom Gaetano Mannarino, et soutenue par de nombreux conjurés maltais. Après la brève insurrection, Ximenes punit sévèrement les rebelles en faisant décapiter trois d'entre aux et en exposant leurs têtes en public. Ximenes meurt peu après, le à Naples, avant la fin du procès de tous les rebelles.

Notes et référencesModifier

  1. B. Galimard Flavigny (2006) p. 317-319
  2. David Borg Muscat (2002) p.239-252
  3. René de Vertot (1859) p.258

Sources bibliographiquesModifier

  • Bertrand Galimard Flavigny (2006) Histoire de l'ordre de Malte, Perrin, Paris
  • (en) David Borg Muscat, « Reassessing the September 1775 Rebellion: a Case of Lay Participation or a Rising of the Priests », Malta Historica New Series, vol. 13, no 3,‎ (lire en ligne)
  • René de Vertot, Histoire des Chevaliers hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, appelés depuis Chevaliers de Rhodes et aujourd'hui Chevaliers de Malte, Périsse frères, , 1090 p. (lire en ligne)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :