Franciscaines Élisabethaines

Franciscaines élisabethaines
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 4 mars 1943
par Pie XII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité franciscaine
Règle règle de Saint François
But enseignement, soins personnes âgées et malades, prière pour les âmes du purgatoire
Structure et histoire
Fondation 1864
Naples
Fondateur Ludovic de Casoria
Abréviation S.F.E.B
Autres noms sœurs bigie
Patron Élisabeth de Hongrie
Rattaché à Ordre des frères mineurs
Liste des ordres religieux

Les Franciscaines Élisabethaines (en latin Sororum Franciscalium a Sancta Elisabeth, en italien Suore francescane elisabettine) forment une congrégation religieuse féminine enseignante et hospitalière de droit pontifical.

HistoireModifier

Ludovic de Casoria (1814 - 1885), franciscain italien, fonde de nombreuses œuvres de charité à Naples. En 1862, Margherita Salatino et Maria Concetta Durell prennent l'habit du Tiers-Ordre franciscain et l'aident dans ses différentes œuvres de bienfaisance. En 1864, elles prennent la direction de l'orphelinat de Capodimonte à Naples, puis ouvrent une école pour filles pauvres. Ludovic de Casoria fonde la congrégation en 1864 à Naples.

En 1939, l'institut est agrégé à l'Ordre des frères mineurs, il obtient le décret de louange le 4 mars 1943, ses constitutions sont approuvées par le Saint-Siège le 15 août 1959.

Activités et diffusionModifier

Les religieuses se consacrent à l'enseignement et aux soins des personnes âgées et des malades, elles prient pour les âmes du purgatoire

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Rome.

En 2017, la congrégation comptait 266 sœurs dans 39 maisons[1].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore francescane elisabettine » (voir la liste des auteurs).