Ouvrir le menu principal

Francesco Saverio de Zelada

prélat catholique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zelada.

Francesco Saverio de Zelada
Image illustrative de l’article Francesco Saverio de Zelada
Biographie
Naissance
à Rome
Ordination sacerdotale
Décès (à 84 ans)
à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Clément XIV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Martino ai Monti
Cardinal-prêtre de S. Prassede
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Archevêque titulaire de Petra in Palestina
Préfet des études du Collegio romano
Camerlingue du Sacré Collège
Cardinal secrétaire d'État
Préfet de la Congrégation des évêques
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco Saverio de Zelada est un cardinal italien du XVIIIe siècle. Il est né le à Rome, d'une famille d'origine espagnole. Son père, Juan de Zelada, était de Murcia et sa mère, Manuela Rodríguez, était d'une famille noble d'Oviedo. Il est mort le à Rome, .

Sommaire

BiographieModifier

L'abbé de Zelada est élu archevêque titulaire de Petra in Palestina en 1766.

Le pape Clément XIV le crée cardinal lors du consistoire du . Le prélat sera l'auteur principal du bref Dominus ac Redemptor du 21 juillet 1773, par lequel est supprimé l'ordre des jésuites. Il est préfet des études du Collegio romano, repris aux jésuites. Il participe au conclave de 1774-1775, au cours duquel Pie VI est élu pape ainsi qu'au conclave de 1799-1800 (élection de Pie VII). Il est camerlingue du Sacré Collège de février 1783 à juin 1784 et devient grand pénitencier à partir de 1788. De 1789 à 1796, il est aussi cardinal secrétaire d'État et préfet de la Congrégation des évêques à partir de 1800.

Bibliothécaire du diocèse de Rome du 15 décembre 1779 jusqu'à sa mort, le cardinal de Zelada était un grand collectionneur de livres, de pièces de monnaie et d'œuvres d'art, ainsi que d'appareils scientifiques. Il avait un télescope et installa un observatoire au Collège romain. Dans son testament, il a fait don de 1 540 manuscrits et livres imprimés au Chapitre de la Cathédrale de Tolède[1].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier