Francesco Mantica (1534-1614)

cardinal et juriste italien (1534-1614)

Francesco Mantica (1534-1614)
Image illustrative de l’article Francesco Mantica (1534-1614)
Biographie
Naissance
Venzone, Drapeau de la République de Venise République de Venise
Décès (à 79 ans)
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape Clément VIII
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Adriano
Cardinal-prêtre de S. Tommaso in Parione
Cardinal-prêtre de S. Maria del Popolo
Évêque de l’Église catholique
Camerlingue du Sacré Collège
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco Mantica (né le à Venzone en Frioul-Vénétie Julienne, alors dans la République de Venise, et mort le à Rome) est un cardinal italien du fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle.

BiographieModifier

Né en 1534, François Mantica est un fils d'Andua Mantica et de Fontana Fonteboni[1].

Il étudie le droit à l'université de Bologne, puis à celle de Padoue et est professeur à l'université de Padoue, pendant 26 ans. Le pape Sixte V l'appelle à Rome et le nomme auditeur à la rote[1]. Juriste réputé, il est l'auteur du De conjecturis ultimarum voluntatum.

Il est créé cardinal par le pape Clément VIII lors du consistoire du . Le cardinal Mantica est camerlingue du Sacré Collège en 1614.

Le cardinal Mantica participe aux deux conclaves de 1605 (élection de Léon XI puis de Paul V).

Il est mort en 1614, et inhumé en l'église Sainte-Marie-du-Peuple[1].

ŒuvresModifier

  • (la) Vaticanae lucubrationes de tacitis et ambiguis conventionibus, Genève, Philippe Albert (1.), (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Louis Moreri, Le grand dictionnaire historique..., volume 5, Jean Brandmuller, 1732, p. 99.

Sources bibliographiquesModifier

  • « Mantica (François) », dans Louis Moreri, Le grand dictionnaire historique..., volume 5, Jean Brandmuller, 1732, p. 99 [lire en ligne].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier