Ouvrir le menu principal

France (paquebot en projet)

paquebot de 2017

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir France (homonymie).

France
Type Paquebot de croisière[1]
Histoire
Chantier naval Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire (STX France) [1] (prévision)
Statut En financement
Caractéristiques techniques
Longueur 260 m[1]
Maître-bau 32 m
Tirant d'eau 6,80 m
Propulsion bicarburation (gazole et gaz naturel liquéfié)
Vitesse 13 à 15 nœuds[1]
Caractéristiques commerciales
Pont 18
Passagers 796[1]
Carrière
Armateur Le Nouveau Paquebot FRANCE
Pavillon Drapeau de la France France
Coût 250 M d'euros[1] (prévision)

Le Nouveau France est un projet de paquebot français mis sur pieds par Didier Spade. Depuis 2015, ce projet pour un navire « fabriqué en France » est à la recherche d'un financement.

Le siège social de l'armateur se situe à Paris dans le port de Grenelle au bord de la Seine.

Sommaire

HistoireModifier

Conception et constructionModifier

En 2011, le projet initial s'articulait autour d'un navire de moyenne capacité : 67 000 tonnes, 260 mètres de long sur 32 mètres de large, 796 passagers et environ 600 membres d'équipage, 398 suites de 36 à 190 m2 réparties sur 18 ponts, 8 restaurants, un casino et de nombreux autres lieux de loisir.

Mais en 2017, faute de financement, Didier Spade fut contraint de revoir ses ambitions fortement à la baisse. Il envisage désormais un navire aux tailles très modestes : 35 000 tonnes, 190 mètres de long sur 26 mètres de large, avec à peine plus de 400 passagers[2]. Son architecture rappellerait néanmoins celle de son célèbre et illustre prédécesseur, avec deux cheminées rouge et noire. Il serait la propriété de la société par actions simplifiée Le Nouveau France et battrait pavillon français.

Naissance du projetModifier

Ce projet, monté par l'armateur Didier Spade, est né d’une vocation familiale, complétée par une expérience de design, de construction et d’exploitation de bateaux. Une équipe de professionnels de la croisière, de la finance, du design et de l’architecture navale a été constituée afin de mener ce projet jusqu’à son terme. Des relations ont été engagées avec les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, qui ont déjà travaillé à la construction et à l'aménagement de prestigieux navires. Pour autant, faute de financement, la construction du nouveau paquebot France n'a toujours pas démarré et ne pourra être envisagée avant 2019[2].

CaractéristiquesModifier

Aspects techniquesModifier

Architecture de la coqueModifier

La proue du paquebot serait élancée, tandis que la poupe serait entièrement ouverte sur la mer. La coque blanche serait surmontée de deux superstructures noires rayées de rouge, en référence aux cheminées du célèbre France. Elles seraient aménagées et abriteraient divers espaces de vie et seront la particularité du design extérieur du navire.

PropulsionModifier

Malgré un faible tirant d'eau de 6,80 mètres, la vitesse du navire serait de 13 nœuds. Sa propulsion serait assurée par une machinerie à bicarburation (gazole et gaz naturel liquéfié), participant aux efforts d'économie d'énergie.

InstallationsModifier

Aménagements intérieursModifier

Un design moderne habillerait le navire. Cependant, le pont 8 offrira aux nostalgiques des grands paquebots transatlantiques des répliques de certaines cabines historiques.

La paquebot serait, entre autres, doté d'un théâtre immersif et d'un spa d'environ 1300 m².

Aménagements extérieursModifier

Un jardin palmeraie s'étendrait sur plus de 1500 m² au cœur du navire.

Notes et référencesModifier