Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

François-Xavier Nguyen Van Thuan

prélat catholique
(Redirigé depuis François Xavier Nguyen Van Thuan)

François-Xavier Nguyên Van Thuân, né le à Hué et mort le à Rome, est un prêtre catholique vietnamien, archevêque de Saigon. Emprisonné par les autorités communistes pendant 13 ans à cause de son ministère, il est autorisé à se rendre à Rome puis, une fois sur place, est déclaré persona non grata au Vietnam. Il trouve refuge au Vatican où le pape Jean-Paul II le nommera cardinal et préfet du Conseil pontifical Justice et Paix.

François Xavier Nguyen Van Thuan
Image illustrative de l'article François-Xavier Nguyen Van Thuan
Biographie
Naissance
Huê (Vietnam)
Ordination sacerdotale
Décès (à 74 ans)
Rome (Italie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-diacre
de S. Maria della Scala
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Angelo Palmas
Fonctions épiscopales Évêque de Nha Trang (Vietnam)
Archevêque coadjuteur de Saigon (Vietnam)
Président du Conseil pontifical « Justice et Paix »

Blason
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Son procès en béatification est en cours, et l'Eglise catholique l'a reconnu "Vénérable" en mai 2017.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Né le 17 avril 1928 à Phu Cam dans l'archidiocèse de Hué, il est l’aîné d’une famille de huit enfants. Il fait ses études au petit puis grand séminaire et est ordonné prêtre le par Mgr Urrutia, mep. Il continue ses études à Rome.

Prêtre et évêqueModifier

Au VietnamModifier

De retour dans l'archidiocèse, il est chargé de la formation des prêtres. Nommé évêque du diocèse de Nha Trang le 13 avril 1967, il est consacré le 24 juin suivant.

Captivité : "Sur le chemin de l'espérance"Modifier

Le 24 avril 1975, il est nommé par le Pape Paul VI archevêque coadjuteur de l'archidiocèse de Saïgon. Sa nomination est refusée par le nouveau pouvoir communiste qui, le 15 août 1975, le convoque au palais de l’indépendance avant de le placer en résidence surveillée, puis de l'interner au cachot de la prison de Phu Khanh, puis au camp de rééducation de Vinh Phu au Nord Viêt Nam, dans la résidence surveillée dans la petite chrétienté de Giang Xa, et enfin dans les locaux de la Sûreté de Hanoï. Sa détention, qui prendra fin le 21 novembre 1988, aura duré plus de treize ans.Loin d'être libre, il est assigné à résidence dans les bâtiments de l’archevêché de Hanoï où ses conditions de vie matérielles sont plus confortables.

C'est durant ces années d'emprisonnement qu'il écrit so testament spirituel pour tous les catholiques du Vietnam et de l'étranger :Sur le chemin de l'Espérance.

Mgr Nguyen Van Thuan est néanmoins autorisé par le pouvoir Vietnamien à se rendre au Vatican en 1991.

À RomeModifier

Lors d’un séjour à Rome en septembre 1991, il apprend que le gouvernement ne souhaite pas son retour au pays. Le pape Jean-Paul II accueille le prélat proscrit et martyr dans ses états.

En 1994, Jean-Paul II le nomme vice-président du Conseil pontifical « Justice et Paix » à la curie romaine. En 1995,Mgr Nguen Van Thuan est nommé postulateur de la cause de béatification du frère Marcel Van, C. Ss. R[1]. Le 24 juin 1998, il devient président du Conseil pontifical « Justice et Paix ».

Symbole explicite, le pape Jean-Paul II demande à Mgr Van Thuân de prêcher la retraite de carême de l'an 2000[2].

Enfin, le , Mgr Van Thuan est élevé à la dignité cardinalice (avec le titre de cardinal-diacre de S. Maria della Scala).

Décès et béatificationModifier

Le cardinal Van Thuan s’éteint le à l’hôpital romain Pie XI des suites d’un cancer, à l’âge de 74 ans[3]. Ses funérailles sont présidées par le pape Jean-Paul II lui-même, en la basilique Saint-Pierre le 20 septembre 2002[4].

Le 18 avril 2007, Mgr Giampaolo Crepaldi, secrétaire du Conseil pontifical Justice et Paix, a annoncé l’ouverture de la cause de béatification du cardinal François-Xavier Nguyên Van Thuân[5]. Le 6 juin 2012, les restes mortels de François-Xavier Nguyen Van Thuan ont été translatés du Cimetière communal monumental de Campo Verano à l'église Santa Maria della Scala, dont le Cardinal Van Thuan était le cardinal diacre. L'enquête diocésaine de la cause se conclut le 5 juillet 2013 et elle est envoyée à Rome pour y être étudiée par la Congrégation pour les causes des saints.

Le 4 mai 2017, le pape François autorise la Congrégation pour les causes des saints à promulguer le décret reconnaissant les "Vertus Héroïques" du cardinal Van Thuan, lui attribuant ainsi la dignité de "Vénérable".

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Préface Autobiographie de Marcel VanMarcel Van
  2. Jean-Paul II affirmera : "C'est avec simplicité et inspiré par un souffle spirituel que vous nous avez guidés dans l'approfondissement de notre vocation de témoins de l'espérance évangélique au seuil du troisième millénaire", http://www.zenit.org/article-3612?l=french
  3. Article de Zenit, http://www.zenit.org/article-6127?l=french
  4. Article de l'agence de presse Zenit, http://www.zenit.org/article-3612?l=french
  5. La cause de béatification du Cardinal Van Thuân bientôt ouverte (vietnamnatal)

AnnexesModifier