Ouvrir le menu principal
François Traucat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité

François Traucat, appelé aussi François Le Traucat, est un jardinier de la fin du XVIIe siècle, natif de Nîmes, qui fut à l’origine, avec Olivier de Serres, du développement intensif du mûrier dans le Midi de la France. À partir de 1564 il a fait planter quatre millions de mûriers en Provence et en Languedoc[1].

En 1601 il demanda au roi Henri IV l'autorisation d'organiser des fouilles pour chercher un trésor dans la Tour Magne à Nîmes.

« Traucat se ruina en cherchant des trésors sous la Tour Magne, et enrichit la France en dotant le midi de la riche plantation du mûrier »[2].

« Le jardinier François Traucat avait quelque notoriété : on lui devait l'introduction du mûrier en France. Un malheureux hasard mit sous ses yeux une prophétie de Nostradamus qui hanta sa cervelle. Le célèbre astrologue prédisait qu'un jardinier, natif de la ville, trouverait quelque part un coq d'or enterré. « Pourquoi ne serais-je pas cet heureux mortel ? » pensa notre homme. »[3]

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Société d'agriculture de Paris, Mémoires d'agriculture, d'économie rurale et domestique, (lire en ligne), p. 109
  2. Émilien Frossard, Tableau pittoresque, scientifique et moral de Nismes et de ses environs à vingt lieues à la ronde., (lire en ligne), vol 2 p 165
  3. Emile Ségui, « Histoires de trésors nîmois », Le Temps,‎ , p. 2 (lire en ligne)