Ouvrir le menu principal

François Gault

journaliste et écrivain français
François Gault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
François Paglio
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

François Gault, né le à Orléans et mort le à Belle-Île-en-Mer, est un journaliste et écrivain français.

Sommaire

BiographieModifier

François Gault fait ses études à l'École supérieure de journalisme de Paris, complétée à l’École des hautes études internationales et à l’École des hautes études sociales en 1952. Son premier employeur, à 20 ans, est un journal de jeunes, Cœurs vaillants[1].

Il continue en travaillant pour de nombreux organes de presse écrite ou audiovisuelle : Témoignage chrétien, Syndicalisme magazine (CFTC), France-Soir, la Première chaîne de la télévision française, Antenne 2, 50 millions de consommateurs, La Vie, L'Express et Le Point[1].

De 1980 à 1983, il est en Pologne. Il fait la connaissance du leader ouvrier Lech Wałęsa avec lequel il se lie d'amitié[1].

En 1983, il devient correspondant au Japon, où il reste jusqu'en 1991 avec sa femme, polonaise. Il circule dans différents pays d'Asie du sud-est, en Corée du Sud, aux Philippines, en Chine (où il est au moment de la révolte des étudiants chinois en 1989)[1].

Il revient en 1993 en Pologne, où il est correspondant de Radio France[1]. Il collabore également à la rédaction française de Radio Vatican[2].

Il meurt le 6 octobre 2017[2],[3] .

Il est inhumé au cimetière de Le Palais.

BibliographieModifier

Sous le nom de François Gault
  • Trois Grèves, 1971, Le Centurion, 1981
  • Les Nouveaux Syndicalistes : Suède, Japon, Italie, France-Empire, 1978
  • Walesa, Le Centurion, 1981
  • Le Japon au jour le jour, Plon, 1998
Sous le nom de plume de François Paglio
  • Les Chevaliers de la vérité, 1961
  • S.O.S. sur le marais, illustrations de Michel Gourlier, 1959

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier