Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

François Folie

astronome belge
François Folie
Description de cette image, également commentée ci-après
François Folie
Naissance
Venlo (Belgique)
Décès
Liège (Belgique)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Domaines Astronome
Institutions Université de Liège

François Folie est un astronome belge né à Venlo le et décédé à Liège le .

Sommaire

BiographieModifier

Administrateur-Inspecteur à l'université de Liège de 1872 à 1884, c'est sous son administration que furent construits la plupart des bâtiments des sciences et de médecine de cette époque. Notamment, l'observatoire de Cointe qui abrita l'Institut d'astrophysique dont il fut directeur jusqu'en 1893. En 1883, il succéda à Jean-Charles Houzeau de Lehaie comme directeur de l'observatoire royal de Belgique dont il supervisa le déménagement à Uccle. Il prit sa retraite en 1897.

Il fut correspondant de Clausius, enseigna la théorie de la chaleur (1867). Il fit des travaux sur les mouvements d'un corps solide (1885), en géométrie (notamment avec Constantin Le Paige) et sur les réductions stellaires (Douze tables pour le calcul des réductions stellaires 1883, Traité des réductions stellaires 1888).

Il fit plusieurs séjour à l'observatoire de Bonn où il s'initia à l'astronomie avec Argelander et Krüger[1].

Vers la fin de sa vie, il publia un résumé de tous ses travaux sous le titre Trente-cinq années de travaux mathématiques et astronomiques.

Il fut membre de l'Académie royale[2].

Il est le père de Franz Folie, poète, auteur dramatique et historien belge connu sous le pseudonyme de Franz Ansel[3], né le à Liège et mort le à Bruxelles, qui fut membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en 1934.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. L. Houziaux, L'astronomie et l'astrophysique dans Apports de Liège au progrès des sciences et des techniques, Ed. Eugène Wahle, 1981, (ISBN 2-87011-090-1)
  2. « Notice sur François Folie » [PDF], sur academieroyale.be
  3. « Franz Ansel », sur arllfb.be

Voir aussiModifier