Ouvrir le menu principal

François-Xavier Rouvière

François Xavier Balthazar Rouvière né à Marseille le , décédé à Marseille le a été avocat, maire de Marseille.

BiographieModifier

Il débute comme avocat avant de devenir avoué au Tribunal de Grande Instance de Marseille. Il fut nommé maire le [1] en remplacement de Onfroy qui, comme son prédécesseur Lagarde, n’était pas suffisamment docile aux yeux du préfet Maupas. Il se montra un maire plus accommodant en suivant les désirs du préfet. Il fit approuver en décembre 1862 les travaux de la place de la bourse actuellement place du général de Gaulle. Le le conseil municipal, conformément à la demande de Mr. Leverrier, directeur de l’observatoire de Paris, décide le transfert de l’observatoire des Accoules sur le plateau Longchamp. Enfin il fit adopter le projet de création d’une rue de l’Impératrice, actuellement rue Colbert, qui fut réalisée bien plus tard sous le mandat de Brochier.

Il décède à son domicile du 5 rue Venture, dans l’exercice de ses fonctions de maire, le . Le conseil municipal convoqué en session extraordinaire décide de prendre en charge les frais des funérailles. Le le conseil municipal décide de donner le nom de Rouvière à une rue qui aurait dû s’appeler Audimar du nom d’un des échevins qui s’étaient illustrés durant la peste de 1720 avec Estelle, Moustiers et Dieudé qui ont chacun leur nom de rue. Le nom d’Audimar est injustement tombé dans l’oubli[2].

BibliographieModifier

  • Académie de Marseille, Dictionnaire des marseillais, Edisud, Marseille, 2001, (ISBN 2-7449-0254-3)
  • Paul Masson sous la direction de, Encyclopédie des Bouches-du-Rhône, Archives départementales, Marseille, 17 volumes, 1913 à 1937.
  • Adrien Blés, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Ed. Jeanne Laffitte, Marseille, 1989, (ISBN 2-86276-195-8).

RéférencesModifier

  1. « Les anciens Maires de Marseille », sur annuaire-mairie.fr (consulté le 26 juin 2015)
  2. Augustin Fabre, Les rues de Marseille, Camoin, Marseille, 1868, Tome IV page 154-157