Ouvrir le menu principal

François-Emmanuel Verguin

chimiste français
François-Emmanuel Verguin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
HyèresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Plaque de l'Avenue Verguin à Lyon (2019).jpg
plaque commémorative

François-Emmanuel Verguin, né le à Lyon et mort le à Hyères est un chimiste français. Il est célèbre pour avoir synthétisé la couleur magenta (fuchsine ou encore rouge d'aniline) et l'avoir utilisée comme teinture textile[1],[2]. Il est ainsi l'un des initiateurs de la production d'aniline à échelle industrielle.

BiographieModifier

Ancien élève de l'école de La Martinière de Lyon, Verguin étudie la chimie à la faculté de médecine de Lyon. Il travaille à partir de 1855 comme contremaître dans la fabrique lyonnaise d'acide sulfurique et de vitriol de Louis Raffard[3]. En , cherchant à synthétiser une nouvelle couleur, il découvre par hasard la fuchsine qu'il nomme magenta en l'honneur de la bataille du même nom et dépose le brevet[4]. Jakub Natanson et August Wilhelm von Hofmann avaient auparavant réussi à la synthétiser par d'autres moyens, sans en saisir l'importance comme teinture textile. En 1859, Verguin, malade et dans l'incapacité de produire industriellement son invention, est contraint de la vendre pour 100 000 francs aux teinturiers lyonnais, les frères Renard. Ces derniers décident de la renommer fuchsine. Ils en arrêtent la production en 1868 et vendent alors le brevet[5].

Dès 1859, on observe une première production européenne à grande échelle de la fuchsine avec Ciba. Contournant le brevet, des entreprises allemandes suivent le mouvement à partir de 1860.

Notes et référencesModifier

  1. Jean C. Baudet, Histoire de la chimie, De Boeck Supérieur, (ISBN 9782807307056, lire en ligne)
  2. (de) Winfried Pötsch, Annelore Fischer, Wolfgang Müller, Lexikon bedeutender Chemiker, Harri Deutsch, , 470 p.
  3. « Une fabrique de l'innovation : la saga des colorants à Lyon au 19e siècle - L'influx », L'influx,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2018)
  4. « Histoire croisée des textiles et de la chimie en région lyonnaise », Millénaire, le centre ressources prospectives du Grand Lyon,‎
  5. Philippe Valode, Histoire des grands inventeurs français: du XIVe siècle à nos jours, Nouveau Monde éditions, (ISBN 9782369422020, lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier