Frédérique-Henriette d'Anhalt-Bernbourg

aristocrate allemande
Frédérique-Henriette d'Anhalt-Bernbourg
Friederica Henrietta by Bernigeroth.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 21 ans)
KöthenVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Église saint-Jacob de Köthen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Friederike Henriette von Anhalt-BernburgVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Sophie-Albertine de Solms-Sonnenwalde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Léopold d'Anhalt-Köthen (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Frédérique-Henriette d'Anhalt-Bernbourg (), est née à Bernbourg, Principauté d'Anhalt-Bernbourg, et est la quatrième fille et la plus jeune enfant de Charles-Frédéric d'Anhalt-Bernbourg (1668-1721) et de sa première épouse Sophie-Albertine de Solms-Sonnenwalde (1672-1708).

À Bernbourg le , elle a épousé Léopold d'Anhalt-Köthen et ils ont eu une fille:

  1. Gisèle-Agnès d'Anhalt-Köthen (Köthen, - Dessau, le ), mariée le à Léopold II d'Anhalt-Dessau.

Contrairement à son mari, Frédérique-Henriette n'avait aucun intérêt pour la musique. En outre, Léopold avait à contribuer de plus en plus à la politique militaire de la Prusse, le laissant avec moins d'argent pour la musique[1]. La conséquence de tout ceci a été le départ de Johann Sebastian Bach à Leipzig[2],[3], pour lequel Bach a blâmé Frédérique-Henriette.

Elle a souffert de "faiblesse pulmonaire", et est morte à Köthen âgée de 21 ans et y fut enterrée à Saint-Jakob, Köthen.

RéférencesModifier

  1. Johann Sebastian Bach (1685-1750), chapitre Köthen 1717-1723 - Partie 2 (1720-1723); par Jan Koster, le Professeur Em. de la Linguistique, de l'Université de Groningen
  2. Hugo Riemann: Katechismus Der Musikgeschichte, S. 104, BiblioBazaar, 2009
  3. Volker Ebersbach: Geschichte der Stadt Bernburg en zwei Bänden, la Bande 1, S. 117, Anhaltische Verlagsgesellschaft, 1998