Frédéric-Louis de Mecklembourg-Schwerin

aristocrate allemande

Frédéric-Louis de Mecklembourg-Schwerin
Image illustrative de l’article Frédéric-Louis de Mecklembourg-Schwerin

Biographie
Dynastie Mecklembourg-Schwerin
Nom de naissance Friedrich Ludwig von Mecklenburg-Schwerin
Naissance
Ludwigslust (Mecklembourg-Schwerin)
Décès (à 41 ans)
Ludwigslust (Mecklembourg-Schwerin)
Père Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin
Mère Louise de Saxe-Gotha
Conjoint Hélène de Russie
Caroline-Louise de Saxe-Weimar-Eisenach
Augusta de Hesse-Hombourg

Frédéric-Louis de Mecklembourg-Schwerin (en allemand Friedrich Ludwig von Mecklenburg-Schwerin), né le à Ludwigslust et mort le dans la même ville, est un prince de la Maison de Mecklembourg. Prince héritier du grand-duché de Mecklembourg-Schwerin de 1785 à sa mort, il précéda so père dans la tombe et ne régna pas. Il est le père de Paul-Frédéric de Mecklembourg-Schwerin et de Hélène de Mecklembourg-Schwerin, duchesse d'Orléans.

BiographieModifier

Frédéric-Louis est le fils de Frédéric-François Ier, grand-duc de Mecklembourg-Schwerin et de Louise de Saxe-Gotha. À partir de 1785, il est héritier du trône.

Lorsque les troupes françaises envahissent le Mecklembourg, le grand-duc et sa famille sont expulsés du duché et s'établissent à Hambourg. Frédéric-Louis se rend à Saint-Pétersbourg où il rencontre son ancien beau-frère Alexandre Ier de Russie, afin de lui demander son aide pour libérer le Mecklembourg de la domination étrangère. Le tsar accepte de soutenir ses parents allemands et permet la libération du duché de l'occupation française en . Après le congrès de Vienne, le Mecklembourg-Schwerin, devenu grand-duché, entre dans la Confédération du Rhin et le prince Frédéric-Louis parlant parfaitement français mène avec succès les négociations diplomatiques à Paris.

Il meurt le à Ludwigslust. Son fils aîné Paul-Frédéric devient le nouvel héritier présomptif du duché.

Mariage et descendanceModifier

  1. Il épouse (à la Gatchina près de Saint-Pétersbourg) le (le dans le calendrier julien alors encore en usage en Russie sous le nom de vieux style), la grande-duchesse Hélène de Russie fille du tsar Paul Ier. De cette union naissent :
    1. Paul-Frédéric de Mecklembourg-Schwerin (1800-1842) grand-duc de Mecklembourg-Schwerin, en 1822, il épouse Alexandrine de Prusse (1803-1892)
    2. Marie-Louise de Mecklembourg-Schwerin (1803-1862), en 1825 elle épouse Georges de Saxe-Altenbourg (mort en 1853).
  2. Veuf, il se remarie en 1810 avec Caroline-Louise de Saxe-Weimar-Eisenach ( ; fille du duc Charles-Auguste et de Louise-Augusta fille de Louis IX de Hesse-Darmstadt). De cette union naissent trois enfants :
    1. Albert de Mecklembourg-Schwerin (1812-1834)
    2. Hélène de Mecklembourg-Schwerin (1814-1858), en 1837 elle épouse Ferdinand-Philippe d'Orléans (1810-1842) fils aîné de Louis-Philippe Ier.
    3. Magnus de Mecklembourg-Schwerin (1815-1816)
  3. À nouveau veuf, il épouse en 1818, selon les dernières volontés de sa seconde épouse, Augusta de Hesse-Hombourg (1776-1871), fille du landgrave Frédéric V de Hesse-Hombourg.

BibliographieModifier

Liens internesModifier

NotesModifier