Fosse pédologique

En pédologie, une fosse pédologique, dite fosse d'essai dans le contexte du BTP, est une excavation creusée dans le sol, afin de permettre l'analyse de son profil (horizons pédologiques). Les informations recherchées sont la texture, la couleur, la structure et la composition du sol (teneur en matière organique, en oligoéléments, polluants éventuels...) en fonction de la profondeur, ou encore des indices d'engorgement en eau ou de richesse en pédofaune. Des conclusions en sont tirées en matière de pédogenèse, de texture du sol et de bien d'autres caractéristiques d'intérêt agronomique, hydrologique et écologique.

Exemple de fosse pédologique creusée pour étudier un profil de sol (au Kérala.)
Fosse "cubique", permettant l'observation sur quatre faces.
Exemple de profil de sol.

Cette fosse est généralement creusée lors d'une étude agro-pédologique, d'une étude géologique ou lors la reconnaissance d'un site forestier, agricole ou devant faire l'objet d'une construction. Selon le contexte et les besoins de l'étude, la profondeur de la fosse peut varier entre un et quatre mètres.

Dans le contexte agricole, sylvicole, agroforestierModifier

Les fosses pédologique sont très utilisées pour comprendre et évaluer les caractéristiques des sols forestiers, cultivés (profil cultural, évaluation du comportement mécanique du sol sous culture, de ses qualités structurales, d’après la granulométrie, la porosité, la densité apparente...)[1], les éventuelles séquelles des pratiques agricoles antérieurs (labour notamment, source de semelle de labour), et notamment pour la viticulture [2], ou pour l'établissement « bilan hydrique »[3].

Pour l'évaluation environnementale et l'observation de l'environnement à long termeModifier

De nombreux sites de référence d'observatoires de l'environnement et d'observatoires des sols, utilisent des fosses pédologiques[4].

Dans le secteur du BTPModifier

 
Symbole d'une fosse d'essai utilisé dans les plans.

Des fosses d'essai sont creusées avant toute construction de surface ou souterraine.

Elles servent par exemple à déterminer la nature géologique, biologique et physique des sols, ou encore les caractéristiques de la nappe phréatique du site[3]. Elles peuvent contribuer (tout comme en milieu agricole) à évaluer la « courbe de retrait » (degré de rétraction du sol en fonction de sa teneur en eau ; mesure calculée à partir d'un « rétractomètre »)[5].

Intérêt archéologiqueModifier

L'archéologie s'intéressent aussi au profil pédologique, qui peut apporter d'intéressantes informations sur le type d'anthropisation laissé sur la paysage pédologique agricole par l'utilisation du feu et les pratiques agricoles préhistoriques ou historiques[6].

En outre, des objets d'intérêt archéologique peuvent être trouvés lors de creusements de fosses pédologiques (artefacts, charbons de bois utiles pour la Pédoanthracologie [7].

RéglementationsModifier

Une fosse ne doit pas être creusée au voisinage de réseaux enterrés, et les fosses dont la profondeur dépasse 1,2 mètre doivent être sécurisées contre un effondrement structurel, si quiconque doit y pénétrer.

Valorisation et conservation des donnéesModifier

Depuis les années 1900, une tendance favorise l'intégration des données pédologiques dans un systèmes d'information géographique et de suivre des réseaux de placettes de références, par exemple, en France, dans le Réseau de mesures de la qualité des sols de France (RMQS)[8]. En forêt la position des placettes suivies est déterminée en fonction de la typologie des stations forestières[9].

Notes et référencesModifier

  1. Henin Stephane, Monnier Geneviève, Gras Raymond, Le profil cultural : l’état physique du sol et ses conséquences agronomiques, Masson, Paris 1969
  2. van Leeuwen, C., & Chery, P. (2001). Quelle methode pour caracteriser et etudier le terroir viticole: analyse de sol, cartographie pedologique ou etude ecophysiologique? . Journal international des sciences de la vigne et du vin, 35, 13-20
  3. a et b Rey, Hervé (1989) Calculs réalisés à partir des résultats de bilan hydrique obtenus sur le tube Tl3 de 6 mètres et les profils radiculaires de la fosse pédologique]
  4. Chloé Swiderski, Nicolas Saby, Céline Ratié et Claudy Jolivet, « Evaluation de la qualité des sols sur le secteur de référence de l'observatoire pérenne de l'environnement », Journée scientifique de l'OPE, Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs (ANDRA), Paris,‎ (HAL hal-02801392, lire en ligne, consulté le )
  5. Zidi C & Braudeau E (1998) Le rétractomètre: mode d’emploi et utilisation pour la caractérisation hydro-structurale des sols. Tunis, Tunisie, Direction des Sols, Etudes Spéciales, (303). lire en ligne (PDF)
  6. Roger Langohr, « Confrontation de deux hypothèses sur l'évolution du paysage pédologique tardiglaciaire/holocène dans la région limoneuse de Belgique », Bulletin de l'Association de géographes français, vol. 70, no 2,‎ , p. 92 (ISSN 0004-5322, DOI 10.3406/bagf.1993.1673, lire en ligne, consulté le )
  7. Feiss T, Horen H, Brasseur B, Lenoir J, Buridant J & Decocq G Pédoanthracologie: approche méthodologique et statistique. Mieux appréhender l’histoire et l’exploitation anthropique passée des sols forestiers.Lire en ligne (PDF)
  8. Jolivet, C., Arrouays, D., Boulonne, L., Ratié, C., & Saby, N. (2006). Le réseau de mesures de la qualité des sols de France (RMQS). Etat d’avancement et premiers résultats. Étude et Gestion des Sols, 13(3), 149-164.
  9. Thomas Brusten et Christian Piedallu, « Des données spatialisées au service de la description du milieu », Forêt Entreprise, vol. 228,‎ , p. 34–38 (lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Clément Mathieu et Jean Lozet, Dictionnaire encyclopédique de science du sol, Lavoisier, , 733 p. (lire en ligne)
  • Marcel Jamagne, Grands paysages pédologiques de France, Éditions Quae, , 535 p. (lire en ligne)
  • Le sol la terre et les champs - Pour retrouver une agriculture saine Claude et Lydia Bourguignon éditions du Sang de la Terre, 2008
  • B. JABIOL et J.-C. GÉGOUT, Recommandations pour la présentation illustrée des descriptions de sols, (ISSN 1951-6827, DOI 10.4267/2042/26355, lire en ligne), p. 512
  • Jabiol Bernard, Baize Denis (2011) Guide pour la description des sols - Editions Quae
  • Duchaufour Philippe, Introduction à la science du sol 6e édition Dunod, 2001
  • Fitzpatrick Ewart Adsil, Pedology, Oliver & Boyd, Edinburgh 1971
  • Philippe Duchaufour, Introduction à la science du sol: sol, végétation, environnement, Dunod, 2001.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier