Forteresse d'Užice

Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Forteresse d'Užice
Image illustrative de l’article Forteresse d'Užice
Vue aérienne de la forteresse
Nom local Ужички Град
Période ou style Médiéval
Type Forteresse
Début construction XIVe siècle
Destination actuelle Tourisme
Protection Monument culturel de grande importance
Site web http://www.uzickatvrdjava.eu.pn
Coordonnées 43° 51′ 07″ nord, 19° 49′ 44″ est
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Zlatibor
Ville Užice
Géolocalisation sur la carte : Serbie
(Voir situation sur carte : Serbie)
Forteresse d'Užice

La Forteresse d'Užice (en serbe cyrillique : Ужички Град ; en serbe latin : Užički Grad), également connue sous le nom de Stari Grad (Стари град), est une forteresse située à Užice en Serbie. Elle figure sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie[1].

DescriptionModifier

La forteresse d'Užice est un exemple caractéristique de l'architecture médiévale serbe. Elle est située sur un promontoire dominant la ville, entouré sur trois côtés par la rivière Đetinja. Elle est aujourd'hui constituée de plusieurs bâtiments en ruine, dont la citadelle proprement dite et de ses murs d'enceinte.

HistoireModifier

 
La forteresse en 1864

Selon certains historiens, la forteresse aurait été construite entre le XIIe et le XIIIe siècle pour contrôler les routes commerciales avoisinantes et la ville d'Užice. En revanche, elle est mentionnée pour la première fois dans la seconde moitié du XIVe siècle comme une propriété du župan serbe Nikola Altomanović, membre de la dynastie des Vojinović, qui contrôlait de vastes territoires s'étendant sur les monts Rudnik, les régions de Polimlje et de Podrinje, l'est de l'Herzégovine avec Trebinje et allant jusqu'à Konavle et Dračevica, à la frontière de la République de Raguse. Nikola Altomanović dut affronter une armée conduite par le prince serbe Lazar Hrebeljanović (1353-1377) et par le roi de Bosnie Tvrtko Ier (1353-1391), appuyés par le roi de Hongrie Louis Ier (1342-1383), qui délégua le ban de Mačva Nikola Gorjanski pour soutenir ses alliés et, acculé dans la forteresse d'Užice, il y fut fait prisonnier et condamné à être aveuglé[2],[3].

Pendant plus de cinq siècles, la forteresse fut occupée par les Ottomans. Elle fut démantelée en janvier 1863, en même temps que six autres citadelles, selon les termes du traité de paix signé par le prince Michel Obrenović quand les Turcs quittèrent définitivement la forteresse.

RéférencesModifier

  1. (sr) « Užički Grad », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 9 mars 2011)
  2. (sr)[PDF] Gordana Tomović, « Oblasni gospodari u 14. veku », sur http://www.graduzice.org, Site officiel de la Ville d'Užice (consulté le 9 mars 2011)
  3. (sr) « Istorija - opšti podaci », sur http://www.pozega.net (consulté le 9 mars 2011)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • (en) John Van Antwerp, The Late Medieval Balkans : A Critical Survey from the Late Twelfth Century to the Ottoman Conquest, The University of Michigan Press, 1994 (ISBN 0472082604 et 0472100793)
  • (sr) Aleksandar Deroko, Srednjevekovni gradovi u Srbiji, Crnoj Gori i Makedoniji, Belgrade, 1950