Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1939 1940 1941  1942  1943 1944 1945
Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologie de la Seconde Guerre mondiale
Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Jun
Jul - Aou - Sep - Oct - Nov - Déc
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Octobre 1942 - Novembre 1942 - Décembre 1942



  • 8 novembre :
    • Putsch du 8 novembre 1942 : 400 patriotes civils mal armés, dirigés par José Aboulker[2], réussissent à capturer le général Juin, commandant en chef en AFN, ainsi que l'Amiral Darlan, et à neutraliser le XIXe Corps d'armée vichyste d'Alger pendant 15 heures, permettant ainsi la prise de ce port par les alliés le jour même, alors qu'à Oran et au Maroc, où le putsch a échoué, les généraux vichystes accueillent les alliés à coups de canon, tandis qu'ils livrent la Tunisie à une poignée d'Allemands, sans un seul coup de feu.
    • Opération Torch, le débarquement allié en Afrique du Nord, commence : les Américains tentent de débarquer à Casablanca et à Oran, tandis que des Britanniques et des Américains débarquent à Alger.
  • 9 novembre :
    • Départ du 44e convoi[3] de déportation des Juifs de France, du camp de Drancy vers Auschwitz : 1000 déportés, 15 survivants en 1945.
    • Tunis est occupée par des forces allemandes transportées par avion ; l'Afrika Korps de Rommel reflue progressivement vers la Tunisie dans le désert libyen.
  • 12 novembre :
    • Le Generalplan Ost commence à toucher la population polonaise de la région de Zamość d’où 110 000 personnes seront déportées soit vers des camps, soit vers l’Allemagne ; 30 000 enfants seront arrachés à leur famille pour être germanisés au sein de familles allemandes.

Notes et référencesModifier

  1. Pas de 41e convoi à la suite d'une erreur des nazis.
  2. V. Thomas Wieder, "José Aboulker", Le Monde, 2 décembre 2009, p. 24
  3. Pas de 43e convoi à la suite d'une erreur des nazis.